L'essentiel sur "Autisme et Inclusion"

Help us | Aidez-nous

Sat Sep 21 05:30:02 CEST 2019 France - It's time to Stand Up! For inclusion
19/09/19 Contrôle des ESSMS : l'ordonnance du 17 janvier 2018 ratifiée [lemediasocial]
19/09/19 Une nouvelle rectrice prend ses fonctions a l'academie de Poitiers - France 3 Nouvelle-Aquitaine [france3-regions.francetvinfo]
19/09/19 Une caravane sur l'inclusion scolaire [lanouvellerepublique]
14/09/19 Psychoeducational Interventions for Adults With Level 3 Autism Spectrum Disorder: A 50-Year Systematic Review. - PubMed - NCBI [ncbi.nlm.nih]
14/09/19 Demande de reconnaissance de la lourdeur du handicap (formulaires) | Agefiph [agefiph]
14/09/19 Arrete du 9 septembre 2019 relatif aux modeles de formulaires de demande de reconnaissance de la lourdeur du handicap, aux modalites de calcul mentionnees a l'article R. 5213-45 du code du travail et au montant annuel de l'aide a l'emploi mentionne a l'article R. 5213-49 du meme code | Legifrance [legifrance.gouv]
14/09/19 Telehealth Services for Children With Autism Spectrum Disorders in Rural Areas of the Kingdom of Saudi Arabia: Overview and Recommendations. - PubMed - NCBI [ncbi.nlm.nih]
11/09/19 VIDEO. ''Ca peut assurement etre un avantage'' : Greta Thunberg aborde le sujet de son autisme [francetvinfo]
09/09/19 Use of antibiotics in preemies has lasting, potentially harmful effects [medicalxpress]
08/09/19 Advantage in Character Recognition Among Chinese Preschool Children with Autism Spectrum Disorder. - PubMed - NCBI [ncbi.nlm.nih]
05/09/19 INSTRUCTION INTERMINISTERIELLE N° DGCS/SD3B/DIA/DGESCO/2019/158 du 30 aout 2019 relative à la mise à jour du cahier des charges des unités d'enseignements élémentaires autisme (UEEA) et à la poursuite de leur déploiement dans le cadre de la stratégie nationale autisme au sein des troubles du neuro-développement [circulaire.legifrance.gouv]
05/09/19 Indre-et-Loire : une mere fait condamner l'Etat, faute d'auxiliaire de vie scolaire [lanouvellerepublique]
26/08/19 Petition : Une rentree scolaire pour tous les autistes ! [mesopinions]
25/08/19 Cyfip1 haploinsufficient rats show white matter changes, myelin thinning, abnormal oligodendrocytes and behavioural inflexibility |munications [nature]
25/08/19 Is it autism? The line is getting increasingly blurry [eurekalert]
24/08/19 Allocation de rentree scolaire : et en cas de handicap ? [informations.handicap]
23/08/19 Le diagnostic de l'autisme remis en question au terme d'une revision de la recherche | [ici.radio-canada]
16/08/19 INSTRUCTION INTERMINISTERIELLE N°DGCS/SD3B/DGOS/DSS/DIA/2019/179 du 19 juillet 2019 relative à la mise en oeuvre des plateformes de coordination et d'orientation dans le cadre des parcours de bilan et intervention précoce des enfants de moins de 7 ans présentant des troubles du neuro-développement [circulaires.legifrance.gouv]
14/08/19 Recrutement des enseignants : Faut-il revenir sur la masterisation ? [cafepedagogique]
05/08/19 Decret n° 2019-823 du 2 aout 2019 relatif au controle de l'instruction dispensee dans la famille ou dans les etablissements d'enseignement prives hors contrat et aux sanctions des manquements aux obligations relatives au controle de l'inscription ou de l'assiduite dans les etablissements d'enseignement prives | Legifrance [legifrance.gouv]
05/08/19 Scientists find clue to 'maternal instinct [sciencedaily]
31/07/19 La MAS Virginie des Pavillons-sous-Bois mise sous administration provisoire | Agence regionale de sante Ile-de-France [iledefrance.ars.sante]
20/07/19 Rapport inclusion scolaire - Documents et publications | Legifrance [legifrance.gouv]
19/07/19 Region : L'ARS ferme le centre expert autisme du Limousin [l-echo]
18/07/19 Handicap: l'inclusion scolaire des eleves «avance a pas lents», souligne un rapport [lefigaro]
18/07/19 N° 2170 - Rapport d'information de M. Daniel Fasquelle et Mme Nathalie Sarles [www2.assemblee-nationale]
16/07/19 Davantage de sport dans les contrats de ville - Associations Mode d'Emploi [associationmodeemploi]
15/07/19 Les seances d'orthophonie pour les enfants en situation de handicap desormais prises en charge par l'assurance maladie egalement en milieu scolaire - Secretariat d'Etat aupres du Premier ministre charge des Personnes handicapees [handicap.gouv]
15/07/19 Adultes autistes : des niveaux eleves d'evenements negatifs dans leur vie [blogs.mediapart]
13/07/19 6 mythes et realites sur l'autisme [msn]
12/07/19 Une section d'apprentissage inclusive - Onisep [onisep]
12/07/19 Zika Virus as a Possible Risk Factor for Autism Spectrum Disorder: Neuroimmunological Aspects. - PubMed - NCBI [ncbi.nlm.nih]
10/07/19 SERAFIN-PH. Publication des resultats de l'enquete de cout sur les donnees 2016| CNSA [cnsa]
09/07/19 Landes : un pere de famille se bat pour la prise en charge de l'AVS de son fils handicape [francebleu]
09/07/19 Autistic adults experience high rates of negative life events | EurekAlert! Science News [eurekalert]
09/07/19 Sex Differences in Externalizing and Internalizing Symptoms of Children with ASD. - PubMed - NCBI [ncbi.nlm.nih]
09/07/19 Arrete du 3 juillet 2019 fixant pour 2019 le niveau de la contribution du programme 157 « Handicap et dependance » au fonds d'intervention regional | Legifrance [legifrance.gouv]
04/07/19 A Novel EEG Paradigm to Simultaneously and Rapidly Assess the Functioning of Auditory and Visual Pathways. - PubMed - NCBI [ncbi.nlm.nih]
04/07/19 What are we targeting when we treat autism spectrum disorder? A systematic review of 406 clinical trials - Umberto Provenzani, Laura Fusar-Poli, Natascia Brondino, Stefano Damiani, Marco Vercesi, Nicholas Meyer, Matteo Rocchetti, Pierluigi Politi, 2019 [journals.sagepub]
04/07/19 Assistant au parcours de vie : lancement du 1er diplome ! [informations.handicap]
03/07/19 Aminata Niakate : « Nous voudrions creer une obligation de formation au handicap des professionnels du droit. » [faire-face]
02/07/19 La premiere circulaire tarifaire et budgetaire 2019 annonce les credits alloues aux etablissements de sante. Par Noemie Mandin, Avocat. [village-justice]
30/06/19 Stimming, thérapeutique pour les autistes, mérite d'être accepté [translate.google]
29/06/19 ''If you catch my drift...'': ability to infer implied meaning is distinct from vocabulary and grammar skills. - PubMed - NCBI [ncbi.nlm.nih]
29/06/19 Views of professionals about the educational needs of children with neurodevelopmental disorders. - PubMed - NCBI [ncbi.nlm.nih]
28/06/19 Promoting Executive Functioning in Children with Autism Spectrum Disorder Through Mixed Martial Arts Training. - PubMed - NCBI [ncbi.nlm.nih]
28/06/19 Systematic Review of Sleep Disturbances and Circadian Sleep Desynchronization in Autism Spectrum Disorder: Toward an Integrative Model of a Self-Re... - PubMed - NCBI [ncbi.nlm.nih]
28/06/19 Benefits of medical clowning in the treatment of young children with autism spectrum disorder. - PubMed - NCBI [ncbi.nlm.nih]

Contrôle des ESSMS : l'ordonnance du 17 janvier 2018 ratifiée 19/09/2019

«Contrôle des ESSMS : l'ordonnance du 17 janvier 2018 ratifiée Les règles relatives au contrôle de l'autorisation et du fonctionnement des établissements et services sociaux et médico-sociaux (ESSMS), ainsi que des lieux de vie et d'accueil, ont été réformées par une ordonnance du 17 janvier 2018. En particulier, ce texte écarte, sous conditions, l'autorisation préalable du juge des libertés et de la détention dans les cas où les locaux visités sont également à usage d'habitation. Pour acquérir valeur législative, l'ordonnance devait être ratifiée par une loi. C'est désormais chose faite, par la loi du 24 juillet 2019 relative à l'organisation et à la transformation du système de santé.»...

<< Sommaire
lemediasocial

Une nouvelle rectrice prend ses fonctions a l'academie de Poitiers - France 3 Nouvelle-Aquitaine 19/09/2019

«L'académie de Poitiers a une nouvelle rectrice. Bénédicte Robert a été nommée mercredi matin en Conseil des ministres, en remplacement d'Armel de la Bourdonnaye, dont la démission a été actée dans le courant du mois d'aout. Le rectorat de Poitiers précise que Bénédicte Robert prendra ses fonctions, jeudi après-midi où "elle rencontrera les personnels". La nouvelle rectrice connait déjà bien la région. Elle est depuis le 12 janvier 2018 la directrice de l'Ih2ef, l'ancienne l'Ecole supérieure de l'éducation nationale, l'école de formation des cadres de l'Education nationale, située sur le site du Futuroscope»...

<< Sommaire
france3-regions.francetvinfo

Une nouvelle rectrice prend ses fonctions a l'academie de Poitiers - France 3 Nouvelle-Aquitaine 19/09/2019

«L'académie de Poitiers a une nouvelle rectrice. Bénédicte Robert a été nommée mercredi matin en Conseil des ministres, en remplacement d'Armel de la Bourdonnaye, dont la démission a été actée dans le courant du mois d'aout. Le rectorat de Poitiers précise que Bénédicte Robert prendra ses fonctions, jeudi après-midi où "elle rencontrera les personnels". La nouvelle rectrice connait déjà bien la région. Elle est depuis le 12 janvier 2018 la directrice de l'Ih2ef, l'ancienne l'Ecole supérieure de l'éducation nationale, l'école de formation des cadres de l'Education nationale, située sur le site du Futuroscope»...

<< Sommaire
france3-regions.francetvinfo

Une caravane sur l'inclusion scolaire 19/09/2019

«Le syndicat des enseignants FSU 86 organise à travers tout le département une série de six réunions publiques pour échanger sur l'inclusion scolaire des élèves en situation de handicap. La caravane comptera six étapes qui se dérouleront du 23 septembre au 10 octobre prochains. Cette manifestation permettra d'échanger sur le thème de l'inclusion scolaire et de recueillir des pistes de réflexion, des propositions qui alimenteront des états généraux départementaux qui se tiendront le 6 novembre à l'université de Poitiers en présence notamment de chercheurs, de militants et de l'ensemble de la communauté éducative.»
[...]
«Réunions publiques de 17 h 30 à 19 h 30 : à La Puye, salle communale, lundi 23 septembre ; à Queaux, salle communale, jeudi 26 septembre ; à Naintré, école élémentaire Langevin-Wallon, lundi 30 septembre ; à Mirebeau, école élémentaire Raffarin, mardi 1eroctobre ; à Civray, école publique, mardi 8 octobre ; à Poitiers, maison syndicale, jeudi 10 octobre. »...

<< Sommaire
lanouvellerepublique

Psychoeducational Interventions for Adults With Level 3 Autism Spectrum Disorder: A 50-Year Systematic Review. - PubMed - NCBI 14/09/2019

«Abstract There is face validity to the expectation that adults with level 3 autism spectrum disorder (ASD-3) will benefit from a range of psychoeducational interventions. This paper reviews the empirical evidence supporting the effectiveness of these interventions, many of which are currently used in clinical settings. We reviewed 56 peer-reviewed studies of psychoeducational interventions for adults with ASD-3, written in English and since 1968, that met our criteria. The reviewing team included educators, clinicians, researchers, and a biostatistician. The available literature was limited, and most, if not all, of the studies presented some significant methodological limitations. When using Cochrane's criteria to assess seven key outcome domains-activities of daily living, aggressive/destructive behaviors, emotional functioning, language/communication skills, self-injurious behaviors, stereotypy/mannerisms, and vocational skills-we found only moderately reliable evidence to support the effectiveness of interventions designed to improve emotional functioning in adults with ASD-3. The reliability of evidence relevant to the six other outcome domains was rated as low or very low. Based on this review, we suggest directions for future study of interventions for adults with ASD-3, including topics, subpopulations, and approaches that should be explored. We also propose some crucial changes in how future studies regarding this population should be designed, analyzed, and documented, while balancing clinical considerations with scientific/educational utility.»...

<< Sommaire
ncbi.nlm.nih

Demande de reconnaissance de la lourdeur du handicap (formulaires) | Agefiph 14/09/2019

«En fonction de votre situation, le formulaire de demande à la reconnaissance à la lourdeur du handicap diffère. Retrouvez ci-dessous le formulaire correspondant à votre situation. Attention : Il est nécessaire de prendre connaissance de la notice du formulaire correspondant à votre situation afin de vous assurer que votre situation est recevable et que votre dossier est correctement constitué.»...

<< Sommaire
agefiph

Arrete du 9 septembre 2019 relatif aux modeles de formulaires de demande de reconnaissance de la lourdeur du handicap, aux modalites de calcul mentionnees a l'article R. 5213-45 du code du travail et au montant annuel de l'aide a l'emploi mentionne a l'article R. 5213-49 du meme code | Legifrance 14/09/2019

«Arrêté du 9 septembre 2019 relatif aux modèles de formulaires de demande de reconnaissance de la lourdeur du handicap, aux modalités de calcul mentionnées à l'article R. 5213-45 du code du travail et au montant annuel de l'aide à l'emploi mentionné à l'article R. 5213-49 du même code NOR: MTRD1908605A ELI: Article 2 En savoir plus sur cet article... La demande de reconnaissance de la lourdeur du handicap prévue à l'article R. 5213-44 du même code doit être présentée par le travailleur non salarié au moyen du formulaire mis à disposition sur le site internet
Source: https://www.agefiph.fr | Source Status
[...]
« Article 3 En savoir plus sur cet article... La demande de renouvellement simplifiée prévue à l'article R. 5213-47 du même code, déposée par un employeur, doit être présentée au moyen du formulaire mis à disposition sur le site internet
Source: https://www.agefiph.fr | Source Status Article 4 En savoir plus sur cet article... La demande de renouvellement simplifiée prévue à l'article R. 5213-47 du même code, déposée par un travailleur non salarié, doit être présentée au moyen du formulaire mis à disposition sur le site internet
Source: https://www.agefiph.fr | Source Status Article 5 En savoir plus sur cet article... La demande de reconnaissance de la lourdeur du handicap déposée au titre de l'article R. 5213-46-2 du même code doit être présentée au moyen du formulaire mis à disposition sur le site internet
Source: https://www.agefiph.fr | Source Status Article 6 En savoir plus sur cet article... Les demandes présentées au moyen des formulaires visés aux articles 1, 2, 3, 4 et 5 du présent arrêté ainsi que l'éventuelle option pour la modulation de la contribution prévue à l'article R. 5213-51 du même code sont adressées par l'intermédiaire d'un téléservice ou par pli recommandé avec avis de réception à l'association mentionnée à l'article L. 5214-1 du même code. Article 7 En savoir plus sur cet article... Pour déterminer le montant annuel des charges pérennes induites par le handicap, en application du premier alinéa de l'article R. 5213-45, l'association mentionnée à l'article L. 5214-1 du même code comptabilise, sur une base mensuelle, sur chaque tâche occupée par le travailleur handicapé : 1. les charges liées à la perte de productivité valorisée en fonction du salaire horaire brut chargé du travailleur handicapé ou du revenu horaire du travailleur non salarié ; ou 2. les charges liées à l'aide d'un tiers valorisées en fonction du salaire horaire brut chargé ou du revenu horaire du tiers aidant ; et/ou 3. les charges liées à l'accompagnement renforcé par un tuteur valorisées en fonction du salaire horaire brut chargé ou du revenu horaire du tuteur ; et/ou 4. les autres charges pérennes. Le montant total de ces charges mensuelles est ensuite multiplié par 12. Article 8 En savoir plus sur cet article... Dans le cas où les charges mentionnées aux 1, 2 et 3 de l'article 7 se réfèrent au revenu d'un travailleur non salarié, et que ce revenu est inférieur au salaire minimum de croissance, ces charges sont valorisées en fonction du salaire minimum de croissance brut. Article 9 En savoir plus sur cet article... Le montant annuel de l'aide à l'emploi octroyée aux employeurs et aux travailleurs non salariés en application de l'article R. 5213-49 du même code est fixé, par poste de travail occupé à temps plein, à 550 fois le taux horaire du salaire minimum de croissance brut. Article 10 En savoir plus sur cet article... Le montant annuel majoré de l'aide à l'emploi octroyée aux employeurs et aux travailleurs non salariés en application de l'article R. 5213-49 du même code est fixé, par poste de travail occupé à temps plein, à 1 095 fois le taux horaire du salaire minimum de croissance brut. Article 11 En savoir plus sur cet article... Cette aide est versée trimestriellement sur déclaration, par l'employeur ou le travailleur non salarié, des heures de travail accomplies mensuellement. 1° Pour les salariés, le temps de travail accompli comprend : a. les heures de travail réalisées dans la limite de la durée collective du travail applicable dans l'établissement ; b. les heures de congés payés ; c. le cas échéant, les heures non travaillées mais rémunérées en compensation du handicap tel que prévu par le contrat de travail. Au titre de ces heures peuvent figurer notamment : les temps de repos à domicile, les absences pour soin, les temps de pause supplémentaires. 2° Pour les bénéficiaires de l'obligation d'emploi qui exercent une activité professionnelle non salariée, le temps de travail accompli comprend les heures de travail déclarées dans la limite de la durée légale du travail. Article 12 En savoir plus sur cet article... Pendant la durée de validité de la reconnaissance de la lourdeur du handicap, sur demande expresse de l'association mentionnée à l'article L. 5214-1 du même code, l'employeur et le travailleur non salarié adressent tout justificatif permettant de vérifier le maintien des conditions inhérentes à cette reconnaissance. Article 13 En savoir plus sur cet article... L'arrêté du 2 février 2016 relatif aux modèles de formulaires de demande de reconnaissance de la lourdeur du handicap, aux modalités de calcul mentionnées à l'article R. 5213-45 du code du travail et au montant annuel de l'aide à l'emploi mentionné à l'article R. 5213-49 du même code est abrogé. Article 14 En savoir plus sur cet article... La ministre du travail et la secrétaire d'Etat auprès du Premier ministre, chargée des personnes handicapées, sont chargées, chacune en ce qui la concerne, de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française. »...
Source: http://www.legifrance.gouv.fr | Source Status

<< Sommaire
legifrance.gouv

Telehealth Services for Children With Autism Spectrum Disorders in Rural Areas of the Kingdom of Saudi Arabia: Overview and Recommendations. - PubMed - NCBI 14/09/2019

«Abstract Autism spectrum disorders (ASD) are the most-prevalent neurodevelopmental disorders. However, each child diagnosed with ASD presents with a unique range of behavioral and communication problems and issues with social skills. Many studies have highlighted the importance of early interventions for children with ASD to improve their skills and provide their families with the necessary support. However, in the Kingdom of Saudi Arabia (KSA), the earliest that a child with ASD in the major cities receives an intervention is at the age of 4 years, owing to limited services and a lack of awareness of the importance and benefits of early interventions. Families who live in rural areas of KSA arguably have a greater need for these services, as they have to travel to cities such as Riyadh for help. The use of telehealth services may be effective for ASD intervention among children living in rural areas, since such services use technology to provide consultations, interventions, diagnosis, training, and education. Research indicates that telehealth services are as valuable as traditional face-to-face treatment, allow families to obtain support from their homes, and help them improve their quality of life. This review will discuss the application of telehealth services to support families in rural areas of KSA who are dealing with issues of ASD, considering the cultural and religious contexts. In addition, it will examine ways in which technology can be employed to suit KSA's culture and needs.»...

<< Sommaire
ncbi.nlm.nih

VIDEO. ''Ca peut assurement etre un avantage'' : Greta Thunberg aborde le sujet de son autisme 11/09/2019

«"J'ai un syndrome d'Asperger." Mardi 10 septembre, la jeune militante suédoise pour le climat Greta Thunberg a abordé le sujet de son autisme, dans une interview à la chaine de télévision américaine CBS. "Je suis sur le spectre de l'autisme, donc je ne fais pas vraiment attention aux codes sociaux", a expliqué celle qui est devenue, à seulement 16 ans, l'une des figures les plus connues de la lutte contre le réchauffement climatique avec des manifestations d'élèves partout dans le monde, nommées "Fridays for Future".»
[...]
«Greta Thunberg a aussi expliqué que son trouble du développement peut se transformer en force, notamment pour ses combats sur le climat. "Dans certaines circonstances, ça peut assurément être un avantage d'avoir un diagnostic neurotypique... d'être neurodivers, affirme-t-elle. Parce que ça vous rend différent, ça vous fait penser différemment et surtout, dans une crise aussi grave, nous devons sortir des sentiers battus. Nous devons réfléchir hors de notre système actuel. Nous avons besoin de gens qui pensent différemment et qui ne sont pas comme les autres." »...

<< Sommaire
francetvinfo

Use of antibiotics in preemies has lasting, potentially harmful effects 09/09/2019

«Nearly all premature babies receive antibiotics in their first weeks of life to ward off or treat potentially deadly bacterial infections. Such drugs are lifesavers, but they also cause long-lasting collateral damage to the developing microbial communities in the babies' intestinal tracts, according to research from Washington University School of Medicine in St. Louis. A year and a half after babies leave the neonatal intensive care unit (NICU), the consequences of early antibiotic exposure remain, the study showed. Compared to healthy full-term babies in the study who had not received antibiotics, preemies' microbiomes contained more bacteria associated with disease, fewer species linked to good health, and more bacteria with the ability to withstand antibiotics.»
[...]
«The findings, published Sept. 9 in Nature Microbiology, suggest that antibiotic use in preemies should be carefully tailored to minimize disruptions to the gut microbiome—and that doing so might reduce the risk of health problems later in life. "The type of microbes most likely to survive antibiotic treatment are not the ones we typically associate with a healthy gut," said senior author Gautam Dantas, Ph.D., a professor of pathology and immunology, of molecular microbiology, and of biomedical engineering. "The makeup of your gut microbiome is pretty much set by age 3, and then it stays pretty stable. So if unhealthy microbes get a foothold early in life, they could stick around for a very long time. One or two rounds of antibiotics in the first couple weeks of life might still matter when you're 40." »...

<< Sommaire
medicalxpress

Advantage in Character Recognition Among Chinese Preschool Children with Autism Spectrum Disorder. - PubMed - NCBI 08/09/2019

«Abstract This study examined Chinese character recognition and its cognitive and linguistic correlates in preschool children with autism spectrum disorder (ASD). Forty-seven children with ASD and 51 IQ-matched typically developing (TD) children were tested on Chinese character recognition, rapid automatized naming, inhibitory control, digit span, IQ, vocabulary, phonological awareness, morphological awareness, and listening comprehension. Chinese children with ASD showed strong character recognition skills. Unlike TD children's character recognition, which was correlated with all the measured cognitive and linguistic skills, character recognition of children with ASD was only significantly correlated with rapid automatized naming, inhibitory control, and phonological awareness. Our findings suggest that phonological awareness and rapid automatized naming may serve as important predictors for possible advantage in emergent literacy acquisition in Chinese children with ASD.»...

<< Sommaire
ncbi.nlm.nih

INSTRUCTION INTERMINISTERIELLE N° DGCS/SD3B/DIA/DGESCO/2019/158 du 30 aout 2019 relative à la mise à jour du cahier des charges des unités d'enseignements élémentaires autisme (UEEA) et à la poursuite de leur déploiement dans le cadre de la stratégie nationale autisme au sein des troubles du neuro-développement 05/09/2019

«INSTRUCTION INTERMINISTERIELLE N° DGCS2019158 du 30 aout 2019 relative à la mise à jour du cahier des charges des unités d'enseignements élémentaires autisme (UEEA) et à la poursuite de leur déploiement dans le cadre de la stratégie nationale autisme au sein des troubles du neuro-développement 2018-2022. Consulter (PDF, 242 ko) Domaine(s) : Santé, solidarité Ministère(s) déposant(s) : SSA - Solidarités et santé Autre(s) Ministère(s) concerné(s) : PRM - Premier ministre ; MEN - Education nationale Date de signature : 30/08/2019 | Date de mise en ligne : 04/09/2019 Circulaire ou instruction opposable [Toute personne peut se prévaloir de l'interprétation d'une règle, même erronée, opérée par cette circulaire ...¯pour son application à une situation qui n'affecte pas des tiers, tant que cette interprétation n'a pas été modifiée et sous la réserve qu'elle ne fasse pas obstacle à l'application des dispositions législatives ou réglementaires préservant directement la santé publique, la sécurité des personnes et des biens ou l'environnement (art. L. 312-3 du CRPA). Cette information relève de la responsabilité du ministère déposant.] | Date de déclaration d'opposabilité : 30/08/2019 Résumé : La présente instruction a pour objectif de présenter le cahier des charges renouvelé des unités d'enseignements élémentaires autisme (UEEA), dans le cadre de la mise en oeuvre de la stratégie nationale pour l'autisme au sein des troubles du neuro-développement 2018-2022 dans la perspective de conforter et de poursuivre leur développement. Cette instruction est applicable aux territoires ultramarins des ARS.»...

<< Sommaire
circulaire.legifrance.gouv

Indre-et-Loire : une mere fait condamner l'Etat, faute d'auxiliaire de vie scolaire 05/09/2019

«L'Etat a été condamné à verser 1.000 E à une famille tourangelle. En 2016, leur garçon autiste scolarisé dans le Loir-et-Cher avait fait sa rentrée sans AVS. Nicolas a 8 ans et demi et vient de faire sa rentrée des classes dans une petite école d'Indre-et-Loire (*). Comme ses camarades. A un détail près : Nicolas est autiste Asperger. Un trouble du comportement détecté à l'âge de 2 ans et demi. « C'est la pédiatre qui suivait notre fille ainée qui s'est rendue compte qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas. La façon qu'il avait de répéter plusieurs fois la même chose, cela l'a intrigué...¦ », raconte Aurore Teroitin, la maman de Nicolas.»
[...]
«"Si on ne sort pas l’artillerie lourde, on ne se fait pas entendre"Le diagnostic sera confirmé un peu plus tard. Le petit garçon est pris en charge juste avant son entrée à l’école. Il n’a pas 3 ans. A l’époque, la famille vit dans un petit village de Loir-et-Cher, à Prunay-Cassereau : « En maternelle, il n’est allé à l’école qu’à mi-temps. L’après-midi était consacré aux soins… Il n’avait donc pas besoin d’auxiliaire de vie scolaire (AVS). » A l’arrivée au CP, la situation change : « La Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) de Loir-et-Cher a donné son accord pour que Nicolas puisse bénéficier d’une AVS. » Les besoins sont clairement définis sur un document : « Reformuler les consignes, stimuler l’attention, favoriser la participation en classe… », énumère Aurore. A l’approche de la rentrée, au cours de l’été 2016, la mère de famille se rapproche des services de l’Éducation nationale, chargés du recrutement de l’AVS : « Ils n’avaient pas connaissance de la notification ». Le recrutement a donc été retardé : « J’ai aussitôt fait un référé-suspension auprès du tribunal administratif d’Orléans. » Le jour de la rentrée, l’enfant n’a pas d’AVS : « Le 9 septembre, le jour de l’audience, on m’a informée qu’une AVS avait été recrutée pour le 1er octobre. » Le caractère d’urgence de son recours tombe à l’eau. Mais la maman de Nicolas, jugeant que son fils avait subi un préjudice pendant un mois, n’a pas voulu en rester là : « J’ai porté plainte contre l’Éducation nationale. » L’affaire a été jugée le 21 mai dernier à Orléans. Le tribunal a tranché en faveur d’Aurore et de son fils. « […] Le droit à l’éducation étant garanti à chacun quelles que soient les différences de situation et, d’autre part, l’obligation scolaire s’appliquant à tous, les difficultés particulières que rencontrent les enfants handicapés ne sauraient avoir pour effet ni de les priver de ce droit, ni de faire obstacle au respect de cette obligation », a argumenté le tribunal. L’État a été condamné à verser 1.000 € à la famille au titre du préjudice moral et 1.200 € pour les frais de justice. Une somme symbolique : « Le plus important était de faire reconnaître le préjudice qu’a subi mon fils et que cette décision puisse faire jurisprudence pour d’autres familles. L’Éducation nationale doit assurer la scolarité de nos enfants. » »...

<< Sommaire
lanouvellerepublique

Indre-et-Loire : une mere fait condamner l'Etat, faute d'auxiliaire de vie scolaire 05/09/2019

«L'Etat a été condamné à verser 1.000 E à une famille tourangelle. En 2016, leur garçon autiste scolarisé dans le Loir-et-Cher avait fait sa rentrée sans AVS. Nicolas a 8 ans et demi et vient de faire sa rentrée des classes dans une petite école d'Indre-et-Loire (*). Comme ses camarades. A un détail près : Nicolas est autiste Asperger. Un trouble du comportement détecté à l'âge de 2 ans et demi. « C'est la pédiatre qui suivait notre fille ainée qui s'est rendue compte qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas. La façon qu'il avait de répéter plusieurs fois la même chose, cela l'a intrigué...¦ », raconte Aurore Teroitin, la maman de Nicolas.»
[...]
«"Si on ne sort pas l’artillerie lourde, on ne se fait pas entendre"Le diagnostic sera confirmé un peu plus tard. Le petit garçon est pris en charge juste avant son entrée à l’école. Il n’a pas 3 ans. A l’époque, la famille vit dans un petit village de Loir-et-Cher, à Prunay-Cassereau : « En maternelle, il n’est allé à l’école qu’à mi-temps. L’après-midi était consacré aux soins… Il n’avait donc pas besoin d’auxiliaire de vie scolaire (AVS). » A l’arrivée au CP, la situation change : « La Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) de Loir-et-Cher a donné son accord pour que Nicolas puisse bénéficier d’une AVS. » Les besoins sont clairement définis sur un document : « Reformuler les consignes, stimuler l’attention, favoriser la participation en classe… », énumère Aurore. A l’approche de la rentrée, au cours de l’été 2016, la mère de famille se rapproche des services de l’Éducation nationale, chargés du recrutement de l’AVS : « Ils n’avaient pas connaissance de la notification ». Le recrutement a donc été retardé : « J’ai aussitôt fait un référé-suspension auprès du tribunal administratif d’Orléans. » Le jour de la rentrée, l’enfant n’a pas d’AVS : « Le 9 septembre, le jour de l’audience, on m’a informée qu’une AVS avait été recrutée pour le 1er octobre. » Le caractère d’urgence de son recours tombe à l’eau. Mais la maman de Nicolas, jugeant que son fils avait subi un préjudice pendant un mois, n’a pas voulu en rester là : « J’ai porté plainte contre l’Éducation nationale. » L’affaire a été jugée le 21 mai dernier à Orléans. Le tribunal a tranché en faveur d’Aurore et de son fils. « […] Le droit à l’éducation étant garanti à chacun quelles que soient les différences de situation et, d’autre part, l’obligation scolaire s’appliquant à tous, les difficultés particulières que rencontrent les enfants handicapés ne sauraient avoir pour effet ni de les priver de ce droit, ni de faire obstacle au respect de cette obligation », a argumenté le tribunal. L’État a été condamné à verser 1.000 € à la famille au titre du préjudice moral et 1.200 € pour les frais de justice. Une somme symbolique : « Le plus important était de faire reconnaître le préjudice qu’a subi mon fils et que cette décision puisse faire jurisprudence pour d’autres familles. L’Éducation nationale doit assurer la scolarité de nos enfants. » »...

<< Sommaire
lanouvellerepublique

Petition : Une rentree scolaire pour tous les autistes ! 26/08/2019

«Pétition adressée à President de la République, Emmanuel Macron L'école est un droit, nous revendiquons une rentrée scolaire accessible à tous ! (pensez à valider votre signature en la confirmant depuis votre boite mail) Monsieur le Président de la République affirme son attachement à l'inclusion scolaire des autistes. Monsieur Le Premier ministre, à Albi le 14 juin dernier rappelle que « la scolarisation des enfants avec troubles du spectre de l'autisme représentait un enjeu majeur de la stratégie éducative nationale. » Le plan gouvernemental pour « une rentrée scolaire pleinement inclusive en 2019 » prévoit deRenouer la confiance avec les familles: « Un projet de parcours scolaire « simplifié » véritable contrat de confiance, doit permettre de garantir aux parents la reconnaissance et la prise en compte des besoins spécifiques de leur enfant, ainsi que la mobilisation rapide de réponses adaptées telles que des adaptations pédagogiques, du matériel adapté, des aides humaines ou des interventions médicosociales ou thérapeutiques, articulées avec le temps d'apprentissage. » Au delà des mots et des postures, nous demandons à monsieur le Président de la République à ce que chaque enfant autiste bénéficie à la rentrée de septembre de ses droits à savoir une scolarité pleine et entiè»...

<< Sommaire
mesopinions

Cyfip1 haploinsufficient rats show white matter changes, myelin thinning, abnormal oligodendrocytes and behavioural inflexibility |munications 25/08/2019

«Abstract The biological basis of the increased risk for psychiatric disorders seen in 15q11.2 copy number deletion is unknown. Previous work has shown disturbances in white matter tracts in human carriers of the deletion. Here, in a novel rat model, we recapitulated low dosage of the candidate risk gene CYFIP1 present within the 15q11.2 interval. Using diffusion tensor imaging, we first showed extensive white matter changes in Cyfip1 mutant rats, which were most pronounced in the corpus callosum and external capsule. Transmission electron microscopy showed that these changes were associated with thinning of the myelin sheath in the corpus callosum. Myelin thinning was independent of changes in axon number or diameter but was associated with effects on mature oligodendrocytes, including aberrant intracellular distribution of myelin basic protein. Finally, we demonstrated effects on cognitive phenotypes sensitive to both disruptions in myelin and callosal circuitry.»...

<< Sommaire
nature

Is it autism? The line is getting increasingly blurry 25/08/2019

«Around the world, the number of people diagnosed with autism is rising. In the United States, the prevalence of the disorder has grown from 0.05% in 1966 to more than 2% today. In Quebec, the reported prevalence is close to 2% and according to a paper issued by the province's public health department, the prevalence in Montérégie has increased by 24% annually since 2000. However, Dr. Laurent Mottron, a professor at Université de Montréal's Department of Psychiatry and a psychiatrist at the Hôpital en santé mentale de Rivière-des-Prairies of the CIUSSS du Nord-de-l'ÃŽle-de-Montréal, has serious reservations about this data. After studying meta-analyses of autism data, his research team found that the difference between people diagnosed with autism and the rest of the population is actually shrinking. This study is published today [August 21] in JAMA Psychiatry, the most prestigious journal in the field of psychiatry. Given the importance of its findings, the study is also the subject of the journal's editorial.»...

<< Sommaire
eurekalert

Allocation de rentree scolaire : et en cas de handicap ? 24/08/2019

«L'allocation de rentrée scolaire est versée depuis le 20 août 2019 à près de 3 millions de familles. Parmi elles, celles d'élèves en situation de handicap de plus de 6 ans maintenus en maternelle. Prestation en détails... Les Caisses d'allocations familiales (CAF) verseront à partir du 20 aout 2019 l'allocation de rentrée scolaire (ARS) à près de trois millions de familles. Elle est accordée sous conditions de ressources aux parents ayant des revenus modestes et vise à les aider à faire face aux dépenses liées à la rentrée scolaire de leurs enfants.»
[...]
«A quel âge ? Elle concerne les écoliers, étudiants ou apprentis âgés de 6 à 18 ans. Pour la rentrée 2019, l'Ars peut être versée pour chaque enfant scolarisé né entre le 16 septembre 2001 et le 31 décembre 2013 inclus, et pour chaque enfant plus jeune déjà inscrit en CP. Rappelons que, depuis la rentrée 2015, cette allocation est également versée aux élèves en situation de handicap de plus de 6 ans qui sont maintenus en maternelle. Une « mesure d'équité » qui mettait « fin à une situation préjudiciable à leur bonne intégration à l'école », avait déclaré à l'époque la ministre de la Santé Marisol Touraine. Elle concerne également les élèves qui suivent des cours auprès du CNED (Centre national d'enseignement à distance) ou sont accueillis dans un institut médico-éducatif (IME, IEM, IMP, IMPro ou Itep). »...

<< Sommaire
informations.handicap

Le diagnostic de l'autisme remis en question au terme d'une revision de la recherche | 23/08/2019

«Le diagnostic d'autisme a tellement dérivé depuis 50 ans qu'il se fait maintenant sur la base de signes de moins en moins marqués, prévient mercredi un chercheur montréalais dans les pages de JAMA Psychiatry. En d'autres mots, précise la méta-analyse du Dr Laurent Mottron, les autistes qui sont étudiés sont de moins en moins différents de la population générale des non-autistes. "Les autistes qu'on teste maintenant sont de moins en moins différents des personnes typiques", a expliqué à La Presse canadienne le psychiatre de l'Hôpital en santé mentale Rivière-des-Prairies. "Mais vraiment de moins en moins, au point que si la tendance se maintenait, on ne serait plus capables de trouver la moindre différence d'ici cinq à dix ans." "On pense que c'est parce que les critères se sont ouverts au-delà du bon sens, au point que ce qu'on appelle autisme aujourd'hui, la différence avec des personnes typiques est impalpable." Il précise que sa méta-analyse reprend les résultats de pratiquement tous les autistes qui ont été testés dans le monde depuis 50 ans dans le domaine des neurosciences cognitives et recouvre à peu près l'ensemble de ce qu'un humain peut faire quand il traite de l'information.»
[...]
«Responsables multiples Les médecins qui acceptent de signer un diagnostic d'autisme ne sont pas les seuls responsables de cette dérive, explique le Dr Mottron. "Actuellement, un diagnostic d'autisme est ce qui permet d'avoir des services dans les écoles", a-t-il dit. "Quand vous avez un diagnostic d'autisme, vous avez beaucoup plus de chances d'avoir des tas de trucs en plus, par rapport à une autre condition, ce qui est une ânerie totale, "estime-t-il, "parce que le besoin qu'on a de services est indépendant du diagnostic. " Vous pouvez avoir un diagnostic flou et avoir de très gros besoins, vous pouvez être autiste à 200 % et n'avoir pratiquement aucun besoin. Le Dr Laurent Mottron De plus en plus de gens ont intérêt, simplement pour l'exercice de leur métier, à ce qu'il y ait le plus d'autistes possible, poursuit-il. Les écoles feraient pression sur les médecins pour obtenir le diagnostic d'autisme qui débloquera les budgets dont elles auraient besoin pour offrir des services à cet enfant « autiste ». Les parents, eux, « pleurent quand on enlève un diagnostic d'autisme ». "Ils nous disent qu'ils ont regardé et que leur enfant a tous les critères," a expliqué le Dr Mottron. "C'est parce que les critères sont devenus tellement triviaux! " "On dit que c'est un autiste parce qu'il n'a pas beaucoup d'amis, ou alors il n'aime pas qu'on lui coupe les cheveux, ou alors les étiquettes le gênent, c'est un autiste... Si ce sont des critères triviaux comme "n'a pas pas beaucoup d'amis" et "est dérangé par les étiquettes de chemise", on va en trouver un paquet. C'est ça qui se passe", souligne-t-il. L'autisme est maintenant quelque chose qu'on identifie par des critères, alors qu'au départ c'était quelque chose qu'on reconnaissait, a-t-il dit; il est « fondamental » que le diagnostic par critères soit associé à un diagnostic par reconnaissance. »...

<< Sommaire
ici.radio-canada

INSTRUCTION INTERMINISTERIELLE N°DGCS/SD3B/DGOS/DSS/DIA/2019/179 du 19 juillet 2019 relative à la mise en oeuvre des plateformes de coordination et d'orientation dans le cadre des parcours de bilan et intervention précoce des enfants de moins de 7 ans présentant des troubles du neuro-développement 16/08/2019

«1 PREMIER MINISTREMINISTRE DES SOLIDARITES ET DE LA SANTESECRETAIRE D'ETAT CHARGEE DES PERSONNES HANDICAPEES Délégation interministérielle à la stratégie autisme et neuro-développement Delphine Corlay / Olivier Toche Tél. : 01 40 56 65 60 mél : delphine.corlay@pm.gouv.frDirection générale de la cohésion socialeSous-direction de l'autonomie des personneshandicapées et des personnes âgées Bureau de l'insertion, de la citoyenneté et du parcours de vie des personnes handicapées (3B)Eve Dujarrictél. : 01 40 56 86 56mél : eve.dujarric@social.gouv.frDirection générale de l'offre de soins Sous-direction de la régulation de l'offre de soins Bureau des prises en charge post-aiguës, des pathologies chroniques et de la santé mentale (R4)Anne Vebertél. : 01 40 56 65 76 mél : anne.veber@sante.gouv.frDirection de la sécurité socialeSous-direction du financement du système de soinsBureau des établissements de santé et des établissements médico-sociaux (1A)Laurent Butortél. : 01 40 56 71 10mél.:laurent.butor@sante.gouv.frLa ministre des solidarités et de la santéLa secrétaire d'Etat auprès du Premier ministre,chargée des personnes handicapées A Mesdames et Messieurs les directeurs généraux des agences régionales de santé INSTRUCTION INTERMINISTERIELLE N°DGCS2019179 du 19 juillet 2019 relative à la mise en oeuvre des plateformes de coordination et d'orientation dans le cadre des parcours de bilan et intervention précoce des enfants de moins de 7 ans présentant des troubles du neuro-développement. Date d'application : immédiate»...

<< Sommaire
circulaires.legifrance.gouv

Recrutement des enseignants : Faut-il revenir sur la masterisation ? 14/08/2019

«Recrutement des enseignants : Faut-il revenir sur la masterisation ? Dans une étude publiée par la Fondation Jean Jaurès, Mélina Hillion, chargée d'études à la Dares, démontre la masterisation introduite en 2011 pour le recrutement des enseignants, " a engendré une forte diminution du nombre de candidats au concours externe de recrutement des professeurs des écoles". Elle serait responsable de la crise du recrutement que connait l'école française. Faut-il pour autant revenir à un recrutement en licence ?.»
[...]
«Le master et la chute du recrutement Lancée en 2011 pour justifier la suppression de plus de 20 000 postes de fonctionnaires stagiaires, la masterisation était censée compenser l'absence de formation professionnalisante par une excellence disciplinaire attestée par un master. La réforme remplaçait le recrutement précédent au niveau licence. "Nos résultats indiquent que la réforme de la « masterisation » a conduit à une diminution du nombre de candidats de l’ordre de 50 % entre 2011 et 2013, et de l’ordre de 40 % entre 2014 et 2017 suite à l’assouplissement de la réforme en 2014. Les notes des enseignants aux épreuves écrites des concours ont également diminué de manière significative après l’introduction de la réforme", constate Mélanie Hillion. Pour elle, "cette étude montre que l’exigence d’un niveau de qualification plus élevé n’a pas toujours un impact positif sur le recrutement. Bien entendu, l’augmentation du niveau des diplômes des enseignants n’est pas un problème en soi... La réforme de la « masterisation » montre avant tout un manque de réflexion sur le contexte et les modalités de sa mise en œuvre. L’absence de revalorisation salariale, alors que l’écart de rémunération entre les enseignants et les autres professions est considérablement plus élevé pour les titulaires d’un master que pour ceux d’une licence, a probablement joué un rôle important dans le choix des candidats. Ces résultats suggèrent de recruter à nouveau les enseignants au niveau licence. Mais ils appellent également à s’interroger sur la rémunération, les conditions de travail et, plus généralement, sur les facteurs d’attractivité de la profession. La qualité de l’éducation de plusieurs générations est en jeu et il est urgent que ces questions reçoivent l’attention qu’elles méritent". Une situation lié au New Public Management... A vrai dire la situation française n'a rien d'exceptionnelle. Elle s'inscrit dans la mise en place du New Public Management comme l'ont montré Florence Lefresne et Robert Rakocevic. En Angleterre, en Suède , aux Pays Bas aussi on a recruté les enseignants à un niveau plus élevé , celui du master. Et on rencontre la crise du recrutement, une poussée des démissions et aussi une baisse du niveau des enseignants, que l'étude de M Hillion montre aussi paradoxalement en FRance. Comme en France, les 3 pays cités ne trouvant pas suffisamment de candidats font appel à des contractuels. Et au final la réforme aboutit paradoxalement à aggraver la situation aussi bien pour le recrutement que pour la qualification des enseignants. »...

<< Sommaire
cafepedagogique

Decret n° 2019-823 du 2 aout 2019 relatif au controle de l'instruction dispensee dans la famille ou dans les etablissements d'enseignement prives hors contrat et aux sanctions des manquements aux obligations relatives au controle de l'inscription ou de l'assiduite dans les etablissements d'enseignement prives | Legifrance 05/08/2019

«Publics concernés : enfants soumis à l'obligation scolaire qui reçoivent une instruction dans leur famille, élèves soumis à l'obligation scolaire qui reçoivent une instruction dans les classes des établissements d'enseignement privés hors contrat, personnes responsables des enfants et des élèves concernés, personnels des établissements d'enseignement privés hors contrat et directeurs des établissements d'enseignement privés. Objet : modalités du contrôle de l'acquisition des connaissances et des compétences requises par les enfants instruits dans la famille ou dans les établissements d'enseignement privés hors contrat et sanctions des manquements des personnels enseignants des établissements d'enseignement privés hors contrat et des directeurs des établissements d'enseignement privés à leurs obligations relatives au contrôle de l'inscription ou de l'assiduité. Entrée en vigueur : le texte entre en vigueur à compter de la rentrée scolaire 2019. Notice : le décret est pris, en premier lieu, en application des articles L. 131-10, L. 311-1 et L. 442-3 du code de l'éducation, issus des articles 19, 41 et 42 de la loi du 26 juillet 2019 pour une école de la confiance. Il prévoit les modalités du contrôle de l'acquisition des connaissances et des compétences requises des enfants instruits dans la famille ou dans les établissements d'enseignement privés hors contrat. Il précise notamment les conditions d'information des personnes responsables de l'enfant instruit dans la famille. En second lieu, le présent décret porte sur les sanctions des manquements des personnels enseignants des établissements d'enseignement privés hors contrat et des directeurs des établissements d'enseignement privés à leurs obligations relatives au contrôle de l'inscription ou de l'assiduité des enfants dans les établissements d'enseignement privés prévues aux articles R. 131-2 à R. 131-9 du code de l'éducation. Références : le code de l'éducation modifié par le présent décret peut être consulté, dans sa rédaction issue de cette modification, sur le site Légifrance (https://www.legifrance.gouv.fr).»...

<< Sommaire
legifrance.gouv

Scientists find clue to 'maternal instinct 05/08/2019

«Summary: Oxytocin is referred to as the love hormone and is important in the regulation of social and maternal behavior. The oxytocin system in the brain may be key to new treatments for many mental health disorders including postpartum depression. A biologist has discovered a group of cells that are activated by oxytocin in one area of female mouse brains that are not present in the same area in male mouse brains.»...

<< Sommaire
sciencedaily

La MAS Virginie des Pavillons-sous-Bois mise sous administration provisoire | Agence regionale de sante Ile-de-France 31/07/2019

«L'Agence régionale de santé Ile-de-France a été destinataire le 1er juillet 2019 d'un signalement provenant de la famille d'un usager de la Maison d'accueil spécialisée (MAS) Virginie des Pavillons-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) pour des faits de violences. Une inspection a été diligentée par l'ARS, qui s'est rendue dans l'établissement le 25 juillet. Celle-ci a permis de confirmer les actes de maltraitance à l'encontre d'un résident et a mis en évidence d'importantes carences en personnel.»
[...]
«La MAS a déjà fait l’objet de plusieurs signalements depuis 2014, qui avaient conduit l’ARS à mener plusieurs inspections dont une à l’été 2018. Ces inspections avaient été suivies d’injonctions à l’encontre de l’établissement concernant notamment la sécurisation du circuit des médicaments, l’incomplétude de l’équipe pluridisciplinaire, ou encore la communication avec les familles et tuteurs des résidents. Au regard de l’ensemble de ces éléments, l’Agence régionale de santé estime que la sécurité des usagers de la MAS Virginie n’est pas garantie et a pris la décision de placer l’établissement sous administration provisoire. L’Etablissement public de santé mentale de Ville-Evrard (Seine-Saint-Denis) a été désigné avec effet immédiat pour assurer cette administration provisoire, avec pour missions de garantir la qualité et la sécurité de la prise en charge des résidents et de veiller à la bonne gestion de l’établissement. »...

<< Sommaire
iledefrance.ars.sante

Rapport inclusion scolaire - Documents et publications | Legifrance 20/07/2019

«Dépôt d'un rapport M. le Président de l'Assemblée nationale a reçu, le 18 juillet 2019, de Mme Jacqueline Dubois, présidente de la commission d'enquête sur l'inclusion des élèves handicapés dans l'école et l'université de la République, quatorze ans après la loi du 11 février 2005, le rapport fait au nom de cette commission par M. Sébastien Jumel. Ce rapport sera imprimé sous le numéro 2178 et distribué, sauf si l'Assemblée, constituée en comité secret, décide, par un vote spécial, de ne pas autoriser la publication de tout ou partie du rapport. La demande de constitution de l'Assemblée en comité secret doit parvenir à la présidence dans un délai de cinq jours francs à compter de la présente publication, soit avant le 24 juillet 2019.»...

<< Sommaire
legifrance.gouv

Region : L'ARS ferme le centre expert autisme du Limousin 19/07/2019

«Le Centre Expert Autisme du Limousin a été fermé définitivement le 1er juillet sur décision de l'ARS Nouvelle-Aquitaine. Il vient de saisir le tribunal administratif. C'était pourtant une réussite indiscutable puisque grâce à ce centre, la Haute-Vienne était depuis 2014 le seul département français qui assurait le diagnostic et la prise en charge de tous les enfants avec autisme de 0 à 6 ans. L’action du CEAL avait permis de multiplier le nombre d’enfants admis en classe de CP par 3,8 en deux ans. Les familles avaient largement manifesté leur satisfaction devant les progrès de leurs enfants.»
[...]
« Créé en 2014, il a pourtant fait la preuve de son efficacité auprès des enfants de moins de 6 ans. Au niveau des diagnostics, avec beaucoup plus d'enfants détectés. Une excellence qui a desservi le Centre Expert Autisme. Car, selon l’ARS, il crée une inégalité territoriale, les chiffres en Haute-Vienne étant bien meilleurs que chez nos voisins. L’ARS a donc décidé de retirer la partie diagnostic pour le redonner à ceux qui en avaient la charge auparavant, tandis que la prise en charge intensive précoce est confiée à des associations du secteur médico-social. Mais uniquement pour les enfants âgés de moins de 4 ans. Le Centre Expert Autisme rattaché à l’hôpital Le Cluzeau à Limoges devait s’étendre à la Corrèze et à la Creuse. Pour l’association Autisme Limousin, le coup est terrible : «Les conséquences de cette fermeture, pour le diagnostic, des retards supplémentaires alors que 300 personnes sont déjà en liste d’attente au CRA (Centre de Ressources Autisme du Limousin), et le recours à des services non spécialisés en autisme, pouvant entraîner des diagnostics erronés ou non posés. Pour la prise en charge, des critères empêchent les enfants de plus de 4 ans d’être admis en SESSAD d’intervention intensive précoce. Environ 50 % des enfants avec autisme de 0 à 6 ans sont concernés». L’association ajoute, «cette fermeture compromet l’avenir de ces enfants en matière de développement personnel et d’intégration scolaire et sociale. Ces conséquences s’ajoutent aux difficultés que les familles doivent affronter quotidiennement». »...

<< Sommaire
l-echo

Handicap: l'inclusion scolaire des eleves «avance a pas lents», souligne un rapport 18/07/2019


«Quatorze ans après la loi du 11 février 2005, qui pose le droit pour chaque enfant handicapé d'être scolarisé dans l'école de son quartier, force est de constater que l'inclusion scolaire et universitaire «avance à pas lents», souligne jeudi un rapport parlementaire. » «Les problèmes commencent dès l'inscription en maternelle», relaye dans son introduction ce rapport de près de 200 pages issu des travaux de la commission d'enquête à l'Assemblée sur l'inclusion scolaire des élèves handicapés de la maternelle à l'université. Le rapporteur de la commission d'enquête Sébastien Jumel (PCF) a expliqué lors d'une conférence de presse que son groupe avait choisi d'user de son «droit de tirage» en janvier pour créer cette commission en constatant que la rentrée scolaire était «semée d'embuches» pour les élèves concernés. La commission, qui s'était fixée notamment pour objectif de «proposer un acte II de la loi de 2005» pour l'égalité des droits et des chances, a mené 150 auditions et formulé 57 recommandations dans son rapport, a-t-il ajouté. Et le rapport a été «voté à l'unanimité» par les membres de la commission issus de tous les groupes politiques.» [...]
«Parmi ces propositions, il a cité l'idée de centraliser les statistiques sur le sujet en cohérence avec l'objectif de création d'un «grand service public de l'école inclusive» ou encore l'augmentation du nombre d'enseignants référents au «rôle pivot», afin de «viser un objectif de 100 élèves suivis» par chacun. Parmi les autres pistes, le rapport suggère de «publier largement et régulièrement les chiffres relatifs au nombre d'élèves en attente de prise en charge par un établissement spécialisé», de «mieux accompagner les familles dans leurs démarches» ou encore de «créer une plateforme numérique recensant les bonnes pratiques en matière d'aménagement de la scolarité et des concours». La présidente de la commission Jacqueline Dubois (LREM) a salué des travaux avec des «postures très éloignées des polémiques politiciennes», se félicitant d'un rapport «très documenté qui offre un panoramique de la situation des élèves en situation de handicap», avec des propositions «pertinentes», dont certaines ont déjà été ou vont être mises en place par le gouvernement. Le rapport sera remis aux ministères compétents, Jean-Michel Blanquer à l'Education s'étant engagé à étudier pendant l'été les suites qui pourraient être données aux propositions, selon Sebastien Jumel. »...

<< Sommaire
lefigaro

N° 2170 - Rapport d'information de M. Daniel Fasquelle et Mme Nathalie Sarles 18/07/2019

«N° 2170 ______ ASSEMBLEE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUINZIÈME LEGISLATURE Enregistré à la Présidence de l'Assemblée nationale le 17 juillet 2019 RAPPORT D'INFORMATION DEPOSE en application de l'article 146-3, alinéa 8, du Règlement PAR LE COMITE D'EVALUATION ET DE CONTRÔLE DES POLITIQUES PUBLIQUES sur la mise en oeuvre des conclusions du rapport d'information (n° 1024) du 6 juin 2018 sur l'évaluation de la prise en charge de l'autisme ET PRESENTE PAR M. Daniel FASQUELLE et Mme Nathalie SARLES Députés.SOMMAIRE.»
[...]
«SYNTHÈSE INTRODUCTION 19 I. ASSURER UNE INTERVENTION PRÉCOCE AUPRÈS DES ENFANTS 21 A. LE FORFAIT D’INTERVENTION PRÉCOCE SERA BIENTÔT MIS EN ŒUVRE 22 1. L’ouverture du dispositif et les prestations concernées 22 2. Le financement du forfait d’intervention précoce par une enveloppe non limitative 23 B. UNE MISE EN PLACE PLUS RAPIDE DES PLATEFORMES D’ORIENTATION ET DE DIAGNOSTIC SERAIT SOUHAITABLE 24 1. Un processus de sélection prudent face à l’hétérogénéité des acteurs 25 2. Éviter l’écueil de voir les mêmes structures et les mêmes professionnels insuffisamment formés perdurer sous une appellation différente 26 C. LA FORMATION AU REPÉRAGE DES MÉDECINS DE PREMIÈRE LIGNE EST ENGAGÉE, MAIS N’EST PAS ENCORE SYSTÉMATIQUE 27 1. Un nouvel outil de repérage pour les consultations 27 2. La sensibilisation et la formation à dynamiser 28 D. LA SENSIBILISATION DES AUTRES PROFESSIONNELS EN CONTACT AVEC LES ENFANTS RESTE À CONSTRUIRE 30 II. DISPOSER DE PROFESSIONNELS AU SAVOIR ET AUX COMPÉTENCES ACTUALISÉS ET CONFORMES AUX RECOMMANDATIONS DE LA HAUTE AUTORITÉ DE SANTÉ 31 A. FORMER LES PROFESSIONNELS : UNE TRANSFORMATION À L’ŒUVRE QUI DOIT VENIR À BOUT DES PRATIQUES AUJOURD’HUI REJETÉES 31 1. Les professions de santé : la réforme des études écartera, à terme, les enseignements non conformes 31 a. L’actualisation des contenus de diplômes nationaux 32 b. Un état des lieux des diplômes universitaires a été entrepris 32 c. La création de modules de base TSA-TND pour les professions de santé 33 d. L’évolution des formations continues dans le domaine de la santé : quelques leviers d’action mobilisables 34 2. La formation des autres professions intervenant auprès des personnes autistes évolue progressivement 34 B. L’INFORMATION DES PATIENTS ET DES FAMILLES : UNE CONSTRUCTION TROP LENTE 36 1. La plateforme téléphonique Autisme Info Service et la construction progressive d’un annuaire des ressources : une grande ambition pour une petite structure 36 2. Le site « Autisme.gouv.fr » reste institutionnel et très peu opérationnel 38 C. L’ÉVOLUTION DES PRISES EN CHARGE MÉDICALE ET ÉDUCATIVE : DES EFFORTS D’ÉVALUATION ET DE CERTIFICATION ONT ÉTÉ ENTREPRIS 39 1. La mise en œuvre des recommandations de la Haute autorité de santé : une évolution positive à vérifier sur le moyen et long terme 40 a. Évaluer l’apport des recommandations dans la pratique des professionnels 40 b. Réformer l’évaluation et la certification des établissements de santé et médico-sociaux 41 2. De nouvelles actions pour mieux prendre en compte l’avis et l’expertise des usagers 42 III. FAIRE PROGRESSER L’INCLUSION DES PERSONNES AUTISTES DANS LA SOCIÉTÉ 43 A. RATTRAPER LE RETARD EN MATIÈRE DE SCOLARISATION : UNE ÉVOLUTION POSITIVE 43 1. L’implantation des nouvelles unités d’enseignement est programmée à court terme 44 a. Les unités d’enseignement continuent à se développer et la scolarisation en maternelle sera bientôt évaluée 44 b. Le programme de création d’unités dans le secondaire se déploie, mais il est lié à la possibilité d’un soutien par une équipe médico-sociale 45 c. Réunir les intervenants en milieu scolaire pour une formation commune 45 2. De nouveaux postes spécialisés sont créés et de nouvelles ressources de formation sont mises à disposition 46 3. La place donnée aux écoles parentales et aux lieux d’accueil éducatifs créés par les associations reste insuffisante 47 4. Parcoursup a été adapté en 2019 49 B. FAIRE ÉVOLUER LA PRISE EN CHARGE DES ADULTES : LA VOLONTÉ DE TRANSFORMATION SE HEURTE À DES PESANTEURS AUXQUELLES IL FAUT REMÉDIER 50 1. Simplifier les démarches : une mesure a été actée et une réflexion entreprise concernant la prestation de compensation du handicap 50 2. La transformation progressive de l’offre en direction des adultes : un chantier complexe 51 a. Le repérage des adultes autistes : un processus à plusieurs étapes 52 b. Les premières « briques » de la construction d’une offre de services variée pour les adultes autistes 52 c. Des leviers se mettent en place pour une transformation à moyen et long terme 55 3. L’accès des familles à une plateforme de répit et d’accompagnement : une mesure qui prend du retard 56 4. Assurer un suivi médical de la personne au long de sa vie : un objectif de long terme lié à la mise en place d’équipes régionales 57 C. SOUTENIR L’INSERTION DES ADULTES AUTISTES DANS LA SOCIÉTÉ 58 1. Améliorer l’accès au logement : un dispositif nouveau et beaucoup d’évolutions positives à mettre en œuvre à court terme 59 a. Le forfait pour l’habitat inclusif : un dispositif approprié mais encore si limité qu’il conserve un caractère expérimental 59 b. La mutualisation des prestations individuelles nécessaire à l’habitat inclusif 61 c. Les autres actions du volet « logement » de la stratégie nationale 62 2. Développer l’emploi des adultes : le monde du travail encore peu accueillant pour les personnes autistes 63 a. Essaimer le dispositif de l’emploi accompagné, encore trop limité face aux besoins 64 b. Repérer et orienter les personnes 65 3. L’accompagnement dans la vie sociale, culturelle et affective : une dimension négligée jusqu’à aujourd’hui qui commence à être prise en compte plus systématiquement 66 IV. RENFORCER ET COORDONNER LA RECHERCHE SUR L’AUTISME 68 A. LA CRÉATION DU GROUPEMENT D’INTÉRÊT SCIENTIFIQUE QUELQUE PEU RETARDÉE 68 B. LES AUTRES ACTIONS ANNONCÉES PAR LA STRATÉGIE NATIONALE 70 1. La nomination de dix chefs de clinique 70 2. La sélection des centres d’excellence achevée 71 3. La création d’une cohorte d’étude de grande ampleur 72 EXAMEN PAR LE COMITÉ 75 ANNEXE N° 1 : TABLEAU DE SUIVI DES PROPOSITIONS 77 ANNEXE N° 2 : PERSONNES ENTENDUES PAR LES RAPPORTEURS 83 »...

<< Sommaire
www2.assemblee-nationale

Davantage de sport dans les contrats de ville - Associations Mode d'Emploi 16/07/2019


«Par la circulaire n° DS2019108 du 19 avril 2019 la ministre des Sports et celle de la Cohésion des territoires, incitent au déploiement de l'action sportive à vocation d'inclusion au sein des contrats de ville. Dans la perspective de la mise en oeuvre de la circulaire du Premier ministre du 22 janvier 2019, cette circulaire prévoit les conditions d'intégration de l'action sportive au sein des contrats de ville et leurs financements. Elle a été mise en ligne fin juin et sera opposable à partir du 1er janvier 2020. Elle encourage en particulier les activités sportives « révélatrice de talents », « porteuse de valeurs » ou comme « projet de territoire ». Des financements de l'agence nationale du sport seront consacrés à l'amorçage et à l'émergence de ces projets et une attention particulière sera portée aux territoires accueillant les Jeux olympiques et paralympiques de 2024. Dans la même optique, le label « génération 2024 » pour les écoles et établissements scolaires visera à développer les passerelles entre le monde scolaire et le mouvement sportif pour encourager la pratique physique et sportive des jeunes.»...

<< Sommaire
associationmodeemploi

Les seances d'orthophonie pour les enfants en situation de handicap desormais prises en charge par l'assurance maladie egalement en milieu scolaire - Secretariat d'Etat aupres du Premier ministre charge des Personnes handicapees 15/07/2019

«Applicable au 15 juillet 2019, ce protocole d'accord permet la prise en charge par l'Assurance maladie des actes réalisés par les orthophonistes libéraux en milieu scolaire ou au sein de lieux d'accueil auprès des enfants en situation de handicap ou dans un lieu de formation auprès des adultes en situation de handicap. En effet, le projet thérapeutique de l'enfant en situation de handicap peut nécessiter que tout ou partie de l'intervention orthophonique soit effectuée dans son cadre de vie ordinaire. Non remboursés jusque-là en milieu scolaire, les soins devaient être réalisés au cabinet de l'orthophoniste ou au domicile du patient pour être pris en charge. Cette évolution marque une étape importante pour consolider le grand service public de l'école inclusive, qui doit permettre un maximum de prises en charge nécessaires aux enfants au sein de l'école, et ainsi faciliter la vie et l'organisation de leurs parents. Sophie Cluzel et Adrien Taquet saluent cette avancée visant une plus grande intégration des personnes en situation de handicap, notamment les plus jeunes. Enfin, cette mesure s'intègre dans un dispositif plus large visant une meilleure prise en charge des enfants au travers de la revalorisation d'actes d'orthophonie depuis le 1er juillet dernier (majoration pour la prise en charge d'enfants de moins de 3 ans ; revalorisation des actes de rééducation des retards de parole, des troubles de la communication et du langage oral).»...

<< Sommaire
handicap.gouv

Adultes autistes : des niveaux eleves d'evenements negatifs dans leur vie 15/07/2019

«Les adultes autistes connaissent des niveaux élevés d'événements négatifs dans leur vie Université de Cambridge - 8 juillet 2019 Homeless man reading and his dog © Luna TMG Homeless man reading and his dog © Luna TMG Les adultes autistes sont vulnérables à de nombreux types d'expériences de vie négatives, y compris les difficultés d'emploi, les difficultés financières, la violence familiale et la criminalité conjugale, selon une nouvelle étude publiée aujourd'hui dans la revue "Autism Research". Ces expériences de vie négatives pourraient expliquer en partie les taux plus élevés de symptômes d'anxiété et de dépression et la baisse de satisfaction de vie chez les adultes autistes comparativement aux adultes non autistes. Les troubles de santé mentale, comme l'anxiété et la dépression, sont extrêmement fréquents chez les adultes autistes. Les expériences de vie négatives augmentent le risque d'anxiété et de dépression dans la population générale, mais peu d'études ont cherché à déterminer si la vulnérabilité à ces types d'expériences pourrait être responsable de taux plus élevés de dépression et d'anxiété et d'adultes autistes. L'un des obstacles à l'étude de la vulnérabilité de l'autisme est l'absence de mesures appropriées. L'équipe de recherche, basée au Centre de recherche sur l'autisme de l'Université de Cambridge, a donc mis au point une nouvelle mesure appelée le Vulnerability Experiences Quotient (VEQ). L'équipe a travaillé avec un groupe de conseillers adultes autistes pour élaborer la mesure afin de s'assurer qu'elle comprend des expériences que les personnes autistes estiment pertinentes pour elles. Le VEQ demande aux participants s'ils ont vécu 60 événements négatifs de la vie, dans une grande variété de milieux, y compris à l'âge adulte et pendant l'enfance.»...

<< Sommaire
blogs.mediapart

6 mythes et realites sur l'autisme 13/07/2019

«On commence seulement à mieux comprendre le trouble du spectre de l'autisme (TSA), de telle sorte qu'il y a encore beaucoup d'idées préconçues à ce sujet. Geneviève St-Pierre, psychologue, nous aide à départager le vrai du faux. L'autisme est une forme de déficience intellectuelle. FAUX En fait, le cerveau d'une personne autiste est structuré différemment. Il traite et analyse l'information autrement, et cette particularité neurologique a une incidence sur leur quotidien. Par exemple, dans le film Rain Man, le personnage incarné par Dustin Hoffman s'inspirait d'un Américain, Kim Peek, vivant avec un TSA nommé «syndrome du savant». Non fonctionnel mais exceptionnellement doué, Kim a été le premier à faire réaliser aux chercheurs qu'on ne peut être à la fois brillant et présenter une déficience intellectuelle.»
[...]
«Les personnes autistes n’ont pas toutes des compétences extraordinaires. VRAI Le mythe selon lequel tous les autistes ont un don est répandu mais erroné. On peut être autiste et très intelligent, mais sans forcément avoir des compétences exceptionnelles. Rain Man, un des premiers films à traiter de l’autisme, a entre autres contribué à alimenter cette croyance. -Plus l’autisme est détecté tôt, plus grandes sont les chances d’en guérir. (DOUBLEMENT) FAUX L’autisme ne se guérit pas parce qu’il ne s’agit pas d’une maladie, mais d’un trouble neurodéveloppemental qui fait qu’on nait avec un cerveau connecté différemment. Les spécialistes croyaient jusqu’à tout récemment pouvoir bénéficier d’une fenêtre thérapeutique pour intervenir. Certains programmes peuvent avoir un effet à moyen terme, mais à l’heure actuelle, aucune intervention – même celles menées avant l’âge de quatre ans ou de la rentrée scolaire – n’a prouvé qu’elle était efficace à long terme. -Les rencontres sociales sont anxiogènes pour la plupart des personnes vivant avec un TSA. VRAI Les autistes sont tous un peu maladroits dans leurs interactions avec les autres. Ils ont de la difficulté à décoder les informations qui relèvent de l’abstrait dans des contextes sociaux. Certains aiment converser, malgré leur maladresse, mais pour d’autres, cela peut s’avérer un supplice. Pourquoi? Parce qu’une conversation est soumise à de multiples variables. On pourrait comparer l’expérience à une entrevue au cours de laquelle le candidat est constamment en mode analyse, aux aguets et pas du tout détendu. -Les autistes ont besoin de routines. VRAI La plupart aiment la routine et s’ils y tiennent, c’est parce qu’elle les rassure et les sécurise. Ce besoin découle souvent d’une compréhension partielle de ce qui se passe autour d’eux. Si la personne comprend que tout fonctionne pour le mieux et qu’elle se sent bien lorsque les choses sont exécutées dans un ordre donné, il est certain qu’elle voudra appliquer la même méthode le lendemain. Une fois la situation et l’environnement bien assimilés, les routines deviennent moins nécessaires et peuvent s’assouplir. -Les personnes vivant avec un TSA n’ont pas d’émotions. FAUX Par contre, si le cerveau est surchargé par des informations sensorielles extérieures difficiles à gérer, il ne traitera pas en priorité ce qui se passe en dedans. Les autistes ont parfois du mal à interpréter en temps réel ce qu’ils éprouvent à l’intérieur, même s’ils le vivent bel et bien. »...

<< Sommaire
msn

Une section d'apprentissage inclusive - Onisep 12/07/2019

«Les personnes en situation de handicap représentent 7% de la population active et restent deux fois plus longtemps au chômage. Afin de favoriser l'insertion professionnelle des jeunes en situation de handicap, l'Unea (Union nationale des entreprises adaptées) va créer une section d'apprentissage inclusive, en partenariat avec Enedis et la région Nouvelle-Aquitaine. Un dispositif expérimental Une convention signée le 2 juillet dernier entre les trois organismes vient d'officialiser ce projet. C'est la première fois qu'un dispositif d'apprentissage associe des entreprises adaptées, une grande entreprise, et un CFA. La section d'apprentissage inclusive, intitulée SAIJAH (section d'apprentissage inclusive jeunes et adultes handicapés), ouvrira à la rentrée 2018. Elle regroupera une douzaine d'apprentis qui seront formés aux métiers de l'électronique, de l'électricité et de l'électrotechnique.»
[...]
« La moitié de ces apprentis sera accueillie dans les différents sites d'Enedis et l'autre moitié dans les entreprises adaptées de la région. Ils suivront leur cursus en inclusion avec les autres élèves du CFA (centre de formation d'apprentis). Ils pourront notamment préparer le bac pro MELEC (métiers de l'électricité et de ses environnements connectés) avec Enedis. L'insertion en milieu ordinaire Dotée d'un important réseau de CFA, la région Nouvelle-Aquitaine mène de nombreuses actions en faveur de la formation des personnes en situation de handicap. Cette nouvelle section d'apprentissage inclusive permettra aux jeunes apprentis d'élaborer progressivement leur projet professionnel. Sans limite d'âge, elle est destinée à toutes les personnes en situation de handicap et facilite leur reclassement professionnel. Parallèlement des propositions devraient permettre de sécuriser le parcours de formation et l'emploi en milieu ordinaire. L'objectif de l'Unea est d'atteindre le chiffre de 600 contrats d'apprentissage par an d'ici 4 ans »...

<< Sommaire
onisep

Zika Virus as a Possible Risk Factor for Autism Spectrum Disorder: Neuroimmunological Aspects. - PubMed - NCBI 12/07/2019

«Abstract The recent outbreak of the Zika virus (ZIKV) and the discovery that perinatal Zika exposure can lead to the Congenital Zika Syndrome has promoted a call for prevention measures. Due to the increased number of babies born with microcephaly, structural brain abnormalities, and neurological alterations in regions affected by ZIKV, investigations were carried out in order to better understand this process. The maternal immune system directly influences the fetal central nervous system, and complications during pregnancy have been associated with neurodevelopmental disorders. Autism spectrum disorder (ASD), a neurodevelopmental disorder commonly manifested in the first years of life, is a disease with multifactorial etiology and is manifested typically by social and communication impairments, as well as stereotyped behaviors. Brain abnormalities, including both anatomically and functionally, can be observed in this disorder, suggesting delays in neuronal maturation and altered brain connectivity. It is known that some viral congenital infections, such as rubella, and cytomegalovirus can interfere with brain development, being associated with brain calcification, microcephaly, and ASD. Here, we reviewed a range of studies evaluating the aspects concerning brain development, immunological status during pregnancy, and neuroimmunomodulation in congenital viral infections, and we discuss if the fetal brain infection caused by ZIKV could predispose to ASD. Finally, we suggest a mechanism encompassing neurological and immunological pathways that could play a role in the development of ASD in infants after ZIKV infection in pregnancy.»...

<< Sommaire
ncbi.nlm.nih

SERAFIN-PH. Publication des resultats de l'enquete de cout sur les donnees 2016| CNSA 10/07/2019

«Le projet SERAFIN-PH, qui vise à réformer la tarification des établissements et services médico-sociaux (ESMS) du champ du handicap, comporte une phase importante de connaissance fine des couts actuels des ESMS concernés par la réforme. C'est dans ce cadre qu'est publié le rapport présentant les résultats de la seconde enquête de couts, réalisée en 2017, sur les comptes 2016. Quel est l'objectif de l'enquête de couts SERAFIN-PH ? La seconde enquête de couts, comme la première, a été réalisée par l'Agence technique d'information sur l'hospitalisation (ATIH), pour l'équipe projet SERAFIN-PH qui en a rédigé le rapport. Ce rapport s'est nourri des échanges et des réflexions conduits par les instances du projet, dont le Groupe technique national qui rassemble les principaux acteurs (associatifs et institutionnels) du champ du handicap. L'enquête de couts consiste à réaliser une répartition des charges nettes des ESMS sur la nomenclature SERAFIN-PH des prestations. Les 207 ESMS participant à l'enquête doivent identifier les prestations directes (accompagnement des personnes) et les prestations indirectes (fonctions de gestion, management, et logistique) réalisées au sein de leur structure pour répartir l'ensemble de leurs charges selon ces différentes destinations. In fine, le retraitement des données comptables permet de déterminer, pour chaque ESMS, le montant total des dépenses par prestation de la nomenclature SERAFIN-PH de niveau 4 qui est le niveau de description le plus fin. Ces résultats, compte tenu de la taille de l'échantillon et de l'absence de données recueillies au niveau des personnes accompagnées, ne peuvent être interprétés pour l'ensemble des ESMS du champ du handicap et ne peuvent donc être utilisés pour tarifer.»
[...]
«Résultats et observations de l’enquête de coûts 2016 Les principaux enseignements de l’enquête de coûts 2016 confirment la diversité, voire l’hétérogénéité des coûts actuels des ESMS. Ainsi, on observe que les coûts par prestation sont hétérogènes entres les ESMS d’une même catégorie ou semblables pour des ESMS de catégories différentes. Par exemple, les coûts des foyers d’accueil médicalisés (FAM) et des maisons d’accueil spécialisées (MAS) sont proches en niveau et en structure : les dépenses relatives aux prestations en matière de soins infirmiers et d’autonomie représentent, en moyenne, pour les FAM entre 14 % et 20 % du total des dépenses et pour les MAS entre 15 % et 18 %, contre 2,5 % et 4,5 % pour le reste de l’échantillon. L’enquête de coûts permet aussi de valider l’utilisation des nomenclatures des prestations SERAFIN-PH pour décrire les réponses apportées par les ESMS aux personnes en situation de handicap. Les deux enquêtes de coûts (2015 et 2016) ont démontré que, moyennant un temps d’appropriation, les professionnels du secteur médico-social et les gestionnaires ont su se saisir de la nomenclature des prestations. Les échanges entre l’équipe SERAFIN-PH et les acteurs de terrain (agences régionales de santé – ARS – ou ESMS) confirment l’intérêt de leur utilisation. Les premières hypothèses expliquant la variation des coûts selon les catégories des structures et le type de clientèle principal accueilli restent cependant à préciser, au regard des limites inhérentes aux enquêtes de coûts (taille de l’échantillon et absence de données au niveau des personnes accompagnées). C’est l’objectif des études nationales de coûts réalisées en 2018 et en 2019, qui, en recueillant des données relatives aux personnes, doivent permettre d’aller plus loin dans l’analyse des coûts des ESMS en fonction des caractéristiques, des besoins et des accompagnements des personnes en situation de handicap. Documents à télécharger Rapport de l’enquête de coûts SERAFIN-PH. Exploitation des données de l’année 2016 ( PDF, 836.69 Ko ) »...

<< Sommaire
cnsa

Landes : un pere de famille se bat pour la prise en charge de l'AVS de son fils handicape 09/07/2019


«Un père de famille landais a écrit à Emmanuel Macron. Il veut savoir qui doit payer l'auxiliaire de vie scolaire de son fils : l'Etat ou sa commune ? Ce Landais vit à Sainte-Marie-de-Gosse. Il est père d'un enfant handicapé de 4 ans, atteint d'autisme. Son enfant, scolarisé en maternelle, a besoin d'une AVS (auxiliaire de vie scolaire) sur le temps périscolaire, le midi au moment de la cantine, et sur les temps de garderie. Seulement, il y a un trou dans la loi... Rien ne précise véritablement qui est en charge de payer cette AVS : la commune ou l'Etat.» [...]
« "En fait, c'est l'État qui se charge du salaire des AVS, mais seulement sur le temps scolaire, qui est un temps obligatoire, explique Serge Tauziet, directeur de cabinet de l'inspection académique des Landes. Concernant le salaire de l'AVS sur les temps périscolaires, c'est aux communes de s'en charger. Mais effectivement, il n'y pas de texte précis du Conseil d'État qui le précise." Serge Tauziet précise que l'année dernière, la ville de Dax a porté devant le Tribunal administratif de Pau le cas d'une famille. Cette dernière souhaitait que l'État paye le salaire de l'AVS qui s'occupait de leur enfant sur le temps de la cantine. Mais le tribunal de Pau a tranché : c'est à la mairie de payer. "On a aucun texte du Conseil d'État qui précise cela, mais nous on se base sur les décisions des tribunaux." »...

<< Sommaire
francebleu

Autistic adults experience high rates of negative life events | EurekAlert! Science News 09/07/2019

«Autistic adults are vulnerable to many types of negative life experience, including employment difficulties, financial hardship, domestic abuse and 'mate-crime', according to new research published today in the journal Autism Research. These negative life experiences could partially explain higher rates of anxiety and depression symptoms and lower life satisfaction in autistic adults compared to non-autistic adults. Mental health conditions, such as anxiety and depression, are extremely common in autistic adults. Negative life experiences increase the risk of anxiety and depression in the general population, yet few studies have investigated whether vulnerability to these types of experiences might be responsible for higher rates of depression and anxiety and autistic adults.»
[...]
«One barrier to investigating vulnerability in autism is the lack of suitable measures. The research team, based at the University of Cambridge, Autism Research Centre, therefore developed a new measure called the Vulnerability Experiences Quotient (VEQ). The team worked with an advisory group of autistic adults to develop the measure to ensure that it included experiences that autistic people felt were relevant to them. The VEQ asks participants whether they have experienced 60 negative life events, across a wide variety of settings, and including both adulthood and childhood experiences. 426 autistic adults and 268 non-autistic adults completed the VEQ via an online survey. The two groups had similar levels of educational attainment and the majority of autistic adults did not have intellectual disability. The autistic participants reported higher rates of 52 of the experiences in the VEQ. This included items relating to financial hardship: 45% of autistic adults said they had had a period of life without enough money to meet basic needs, compared to 25% of the non-autistic adults; domestic abuse: 20% of autistic adults that had been in a relationship had been sexual abused by their partner, compared to 9% of the non-autistic adults, and 'mate-crime': 70% said they had been bullied by someone they considered to be a friend, compared to 31% of the non-autistic adults. Participants also completed measures of anxiety and depression symptoms and a brief life-satisfaction scale. Autistic adults reported higher levels of depression and anxiety symptoms and lower levels of life satisfaction. Those individuals with the highest number of negative life experiences on the VEQ also experienced the highest number of current anxiety and depression symptoms and the lowest current life satisfaction. Although this study cannot prove that these negative experiences cause depression, anxiety or lower life satisfaction, as these are just associations, these findings are consistent with the idea that vulnerability to negative life experiences is partially responsible for higher rates of anxiety and depression and lower life satisfaction in autistic adults. Lead author Dr Sarah Griffiths, said: "This research highlights the challenges that autistic adults face in our society. With the right support many of these events are preventable. We need to ensure that all autistic adults have appropriate support to reduce their vulnerability and to improve their mental health outcomes." Dr Carrie Allison, one of the Cambridge research team said: "The results of this study are a wake-up call indicating the serious extent of negative experiences that autistic adults suffer in most areas of their lives. This study focused on intellectually able autistic adults due to the online survey method. Future work will focus on adults with intellectual disability who may have a different set of vulnerabilities." Professor Simon Baron-Cohen, director of the Autism Research Centre at Cambridge, said: "This research is vital to inform Government policy makers worldwide about the appalling violations of autistic people's human rights. Our next step will be working hard to translate these findings into new policies, such as the need for every autistic person to have a life-long support worker to whom they can turn to help them navigate the world". Clara, an autistic adult from London commented on the study: "This research is so important to me. Despite being intelligent and good with people, I've had too many negative challenging situations in my life - with work, close relationships, access to health, social services, and education. It has affected, and continues to affect my mental health." »...

<< Sommaire
eurekalert

Sex Differences in Externalizing and Internalizing Symptoms of Children with ASD. - PubMed - NCBI 09/07/2019

«Abstract This study examined sex differences in externalizing and internalizing symptoms of children with ASD without intellectual disability (ID). The sample (n=80) included 40 girls and 40 boys, ages 6-12 years, with ASD (without ID) matched on age and IQ. Externalizing and internalizing symptoms were significantly elevated for this sample (girls and boys) relative to normative estimates for all the scales (hyperactivity, aggression, anxiety, and depression) except conduct problems. No significant differences were found between girls and boys for either externalizing symptoms or internalizing symptoms (based on standard score and raw score analyses). Implications for clinical practice and future research are discussed.»...

<< Sommaire
ncbi.nlm.nih

Arrete du 3 juillet 2019 fixant pour 2019 le niveau de la contribution du programme 157 « Handicap et dependance » au fonds d'intervention regional | Legifrance 09/07/2019

«La ministre des solidarités et de la santé et la secrétaire d'Etat auprès du Premier ministre, chargée des personnes handicapées, Vu l'article L. 5213-2-1 du code du travail ; Vu l'article L. 243-1 du code de l'action sociale et des familles ; Vu le décret n° 2016-1899 modifié du 27 décembre 2016 relatif à la mise en oeuvre du dispositif d'emploi accompagné et au financement du compte personnel de formation des travailleurs handicapés, Arrêtent : Article 1 En savoir plus sur cet article... Conformément aux dispositions du 4° de l'article L. 1435-9 du code de la santé publique, la contribution du programme 157 « handicap et dépendance » au fonds mentionné à l'article L. 1435-8 du code de la santé publique est fixée à 6 712 756 E pour l'année 2019. Article 2 En savoir plus sur cet article... Les actions financées par les crédits mentionnés à l'article 1er du présent arrêté feront l'objet d'un suivi dans les états financiers régionaux annuels du fonds mentionné à l'article L. 1435-8 du code de la santé publique.»...

<< Sommaire
legifrance.gouv

A Novel EEG Paradigm to Simultaneously and Rapidly Assess the Functioning of Auditory and Visual Pathways. - PubMed - NCBI 04/07/2019

«Abstract Objective assessment of the sensory pathways is crucial for understanding their development across the lifespan and how they may be affected by neurodevelopmental disorders (e.g., autism) and neurological pathologies (e.g., stroke, multiple sclerosis, etc.). Quick and passive measurements, for example using electroencephalography (EEG), are especially important when working with infants and young children, and with patient populations having communication deficits (e.g., aphasia). However, many EEG paradigms are limited to measuring activity from one sensory domain at a time, may be time consuming, and target only a subset of possible responses from that particular sensory domain (e.g., only auditory brainstem responses or only auditory P1-N1-P2 evoked potentials). Thus, we developed a new multisensory paradigm that enables simultaneous, robust, and rapid (6-12 minute) measurements of both auditory and visual EEG activity, including auditory brainstem responses (ABRs), auditory and visual evoked potentials, as well as auditory and visual steady-state responses. This novel method allows us to examine neural activity at various stations along the auditory and visual hierarchies with an ecologically valid continuous speech stimulus, while an unrelated video is playing. Both the speech stimulus and the video can be customized for any population of interest. Furthermore, by using two simultaneous visual steady-state stimulation rates, we demonstrate the ability of this paradigm to track both parafoveal and peripheral visual processing concurrently. We report results from twenty-five healthy young adults, which validate this new paradigm.»...

<< Sommaire
ncbi.nlm.nih

What are we targeting when we treat autism spectrum disorder? A systematic review of 406 clinical trials - Umberto Provenzani, Laura Fusar-Poli, Natascia Brondino, Stefano Damiani, Marco Vercesi, Nicholas Meyer, Matteo Rocchetti, Pierluigi Politi, 2019 04/07/2019

«Abstract The number of trials aimed at evaluating treatments for autism spectrum disorder has been increasing progressively. However, it is not clear which outcome measures should be used to assess their efficacy, especially for treatments which target core symptoms. The present review aimed to provide a comprehensive overview regarding the outcome measures used in clinical trials for people with autism spectrum disorder. We systematically searched the Web of KnowledgeSM database between 1980 and 2016 to identify published controlled trials investigating the efficacy of interventions in autism spectrum disorder. We included 406 trials in the final database, from which a total of 327 outcome measures were identified. Only seven scales were used in more than 5% of the studies, among which only three measured core symptoms (Autism Diagnostic Observation Schedule, Childhood Autism Rating Scale, and Social Responsiveness Scale). Of note, 69% of the tools were used in the literature only once. Our systematic review has shown that the evaluation of efficacy in intervention trials for autism spectrum disorder relies on heterogeneous and often non-specific tools for this condition. The fragmentation of tools may significantly hamper the comparisons between studies and thus the discovery of effective treatments for autism spectrum disorder. Greater consensus regarding the choice of these measures should be reached.»...

<< Sommaire
journals.sagepub

Assistant au parcours de vie : lancement du 1er diplome ! 04/07/2019

«Rentrée innovante en perspective ! L'école universitaire de management de Limoges (IAE) proposera, dès septembre 2019, le premier diplôme « Assistant aux projet et parcours de vie » (APPV). Ce métier émergent est dédié à l'accompagnement des familles, des aidants et/ou des personnes en situation de handicap, dans une logique inclusive et de « renforcement du pouvoir d'agir » (article en lien ci-dessous). Intéressés ? Jusqu'au 10 septembre 2019 pour s'inscrire !»...

<< Sommaire
informations.handicap

Aminata Niakate : « Nous voudrions creer une obligation de formation au handicap des professionnels du droit. » 03/07/2019

«Aminata Niakaté : « Nous voudrions créer une obligation de formation au handicap des professionnels du droit. » Sophie Massieu il y a 22 heures Droits, Société Laisser un commentaire La présidente de la commission égalité du Conseil national des barreaux détaille les principales propositions de l'Ordre des avocats pour qu'enfin l'accès au droit des 12 millions de personnes handicapées soit facilité. Au premier rang d'entre elles : des formations encore à imaginer...¦ Faire-Face.fr : Quelles connaissances, informations, les avocats détiennent-ils en matière de handicap ? « Nous ferons du lobbying comme nous en faisons déjà pour rendre plus accessible l'accès à notre profession, en aménageant les épreuves d'admission. » Aminata Niakaté : Jusqu'à il y a deux ou trois ans, ils ont très peu été sensibilisés à la question. Par exemple, lors de notre formation initiale, nous ne recevons aucune information. Plus tard, dans notre carrière, peu d'initiatives sont encore prises par la profession. Ici, au Conseil national des barreaux, nous nous sommes saisis du sujet lors de la mandature précédente. Nous avons organisé un premier colloque fin 2017 afin d'interpeller la profession et lancer ce Grenelle droit et handicap, qui a eu lieu vendredi 28 juin. Nous faisons de cette journée un marqueur politique de la volonté des avocats de se saisir de la question.»
[...]
« Un kit de sensibilisation dans les écoles début 2020 F-F.fr : La prochaine étape consiste à faire adopter ces propositions à votre assemblée générale le week-end du 6 juillet. Comment allez-vous faire avancer le sujet en dehors de vos cercles professionnels ? A.N : Nous ferons du lobbying. En matière de formation, par exemple, nous avons des entrées au ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche et de l’innovation. Nous allons surveiller le calendrier législatif, tenter de trouver un véhicule législatif [une loi sur un sujet approchant pour faire passer la mesure dans l’un de ses articles, NDLR]. Nous faisons déjà du lobbying pour rendre plus accessible l’accès à notre profession, en aménageant les épreuves d’admission. Notre kit de sensibilisation devrait sortir au plus tard au début 2020, pour sensibiliser dans les écoles. Les personnes handicapées représentent 12 millions de justiciables, il était temps de nous en préoccuper. »...

<< Sommaire
faire-face

La premiere circulaire tarifaire et budgetaire 2019 annonce les credits alloues aux etablissements de sante. Par Noemie Mandin, Avocat. 02/07/2019

«- 21,5 milliards d'euros (MdE) de crédits alloués, 663 millions (ME) économisés et 415ME mis en réserve, tels sont les axes annoncés par la première circulaire relative à la campagne tarifaire et budgétaire 2019 des établissements de santé, texte qui s'inscrit dans le cadre de la deuxième année de mise en oeuvre du plan d'économies 2018-2022 sur l'objectif national des dépenses d'assurance maladie (ONDAM).»
[...]
«Le ministère alloue par ailleurs, en conformité avec le plan autisme au sein des troubles du neuro-développement 2018-2022, dans le cadre du repérage des adultes autistes non diagnostiqués en établissements de santé et médico-sociaux, la somme de 985.000€ pour « renforcer » les centres de ressources autisme (CRA). »...

<< Sommaire
village-justice

Stimming, thérapeutique pour les autistes, mérite d'être accepté 30/06/2019

«Les comportements rythmiques et répétitifs sont la marque de l'autisme. Les battements de mains, les cercles qui tournent, le bercement de corps, les vocalisations telles que le grognement et les murmures, et d'autres habitudes peuvent être inquiétants pour des personnes qui ne les connaissent pas bien. Les scientifiques et les cliniciens ont longtemps été perplexes sur la signification de ces comportements et sur la manière d'y répondre.»
[...]
«Mais de plus en plus de preuves suggèrent que les comportements répétitifs ont été mal compris - et qu’ils peuvent en fait être incroyablement utiles. Mes collègues et moi avons constaté que ces comportements donnaient aux personnes autistes un sentiment de contrôle, les aidant à faire face à des stimuli externes insurmontables, et un moyen de calmer et de communiquer leurs humeurs. D'autre part, de nombreuses personnes autistes disent que s'engager dans des comportements répétitifs leur donne l'impression d'être des marginaux sociaux. Les participants ont rapporté que certains membres de la famille et amis proches perspicaces savaient comment «lire» leurs émotions en observant les nuances de leurs comportements de stimulation. Il est évident que cette compréhension est la clé de l’acceptation sociale de la modération. »...

<< Sommaire
translate.google

''If you catch my drift...'': ability to infer implied meaning is distinct from vocabulary and grammar skills. - PubMed - NCBI 29/06/2019

«Abstract Background: Some individuals with autism find it challenging to use and understand language in conversation, despite having good abilities in core aspects of language such as grammar and vocabulary. This suggests that pragmatic skills (such as understanding implied meanings in conversation) are separable from core language skills. However, it has been surprisingly difficult to demonstrate this dissociation in the general population. We propose that this may be because prior studies have used tasks in which different aspects of language are confounded. Methods: The present study used novel language tasks and factor analysis to test whether pragmatic language skills are separable from core language skills. 120 adult participants were recruited online to complete a 7-task battery, including a test assessing comprehension of conversational implicature. Results: In confirmatory analysis of a preregistered model, we compared whether the data showed better fit to a two-factor structure (including a pragmatic conversation comprehension and core language factor) or a simpler one-factor structure (comprising a general language factor). The two-factor model showed significantly better fit. Conclusions: This study supports the view that interpreting context-dependent conversational meaning is partially distinct from core language skill. This has implications for understanding the pragmatic language impairments reported in autism.»...

<< Sommaire
ncbi.nlm.nih

Views of professionals about the educational needs of children with neurodevelopmental disorders. - PubMed - NCBI 29/06/2019

«Abstract BACKGROUND: Professionals play a key role in supporting children with special educational needs in schools. However, the views of those working with neurodevelopmental disorders are less known. AIMS: This study examined the views of professionals (including teachers, teaching assistants, educational psychologists, speech and language therapists, physio and occupational therapists etc.) working with children with Williams Syndrome (WS), Down Syndrome (DS) or with Autism Spectrum Disorders (ASD) in terms of how informed professionals are about the disorder and their views about the type of support these children need to be receiving. METHODS AND PROCEDURES: Professionals working with 77 children with ASD, 26 with DS and 38 with WS completed an online questionnaire. OUTCOMES AND RESULTS: Professionals in all three groups highlighted relevant areas of difficulty for these children, but they did not recognise some of the less phenotypical difficulties that children with a specific disorder may experience. In addition, there was a disconnect between the difficulties identified by the professionals and the type of specialist support that may be necessary. CONCLUSIONS AND IMPLICATIONS: Although professionals have a lot of knowledge about the specific neurodevelopmental disorders, further evidence-based training would allow more effective support for children with neurodevelopmental disorders in the classroom but also equip professionals better and raise their confidence in meeting these children's needs.»...

<< Sommaire
ncbi.nlm.nih

Promoting Executive Functioning in Children with Autism Spectrum Disorder Through Mixed Martial Arts Training. - PubMed - NCBI 28/06/2019


«Abstract The present study evaluated the effectiveness of a mixed martial arts (MMA) intervention in improving executive functions (EFs) in a sample with autism spectrum disorder (ASD). School-aged children with ASD were randomly assigned to a MMA intervention group or a waitlist control (WLC) group. The intervention featured a 26-class program over a 13-week period; the WLC group did not participate in any martial arts between pre- and post-test. Results indicated that the MMA group had significantly better EFs at post-test compared to the WLC group. The intervention appeared to be efficacious in meeting its goals of improving the executive functioning of children with ASD. The present study extends the current literature on the malleability of EFs among children with ASD.»...

<< Sommaire
ncbi.nlm.nih

Promoting Executive Functioning in Children with Autism Spectrum Disorder Through Mixed Martial Arts Training. - PubMed - NCBI 28/06/2019


«Abstract The present study evaluated the effectiveness of a mixed martial arts (MMA) intervention in improving executive functions (EFs) in a sample with autism spectrum disorder (ASD). School-aged children with ASD were randomly assigned to a MMA intervention group or a waitlist control (WLC) group. The intervention featured a 26-class program over a 13-week period; the WLC group did not participate in any martial arts between pre- and post-test. Results indicated that the MMA group had significantly better EFs at post-test compared to the WLC group. The intervention appeared to be efficacious in meeting its goals of improving the executive functioning of children with ASD. The present study extends the current literature on the malleability of EFs among children with ASD.»...

<< Sommaire
ncbi.nlm.nih

Systematic Review of Sleep Disturbances and Circadian Sleep Desynchronization in Autism Spectrum Disorder: Toward an Integrative Model of a Self-Re... - PubMed - NCBI 28/06/2019

«Abstract Background: A compelling number of studies, conducted in both children and adults, have reported an association between sleep disturbances/circadian sleep alterations and autism spectrum disorder (ASD); however, the data are sparse and the nature of this link is still unclear. The present review aimed to systematically collect the literature data relevant on sleep disturbances and circadian sleep dysrhythmicity related to ASD across all ages and to provide an integrative theoretical framework of their association. Methods: A systematic review of the MEDLINE, PubMed, and Cochrane databases was conducted from November 2018 to February 2019. The search strategies used were MeSH headings and keywords for "sleep-wake circadian rhythms" OR "circadian sleep disorders" OR "sleep-wake pattern" OR "sleep disorders" OR "melatonin" AND "autism spectrum disorder" OR "autism". Results: One hundred and three studies were identified, 15 regarded circadian sleep dysrhythmicity, 74 regarded sleep disturbances, and 17 regarded melatonin alterations in children and adults with ASD. Our findings suggested that autistic subjects frequently present sleep disturbances in particular short sleep duration, low sleep quality/efficiency, and circadian sleep desynchronization such as delayed phases and/or eveningness. Sleep disturbances and circadian sleep alterations have been related to the severity of autistic symptoms. Genetic studies have shown polymorphisms in circadian CLOCK genes and in genes involved in melatonin pathways in subjects with ASD. Conclusions: Sleep disturbances and circadian sleep alterations are frequent in subjects with autistic symptoms. These subjects have shown polymorphisms in clock genes expression and in genes involved in melatonin production. The impairment of circadian sleep regulation may increase the individual's vulnerability to develop symptoms of ASD by altering the sleep regulation in toto, which plays a key role in normal brain development. Even though controversies and "research gaps" are present in literature at this point, we may hypothesize a bidirectional relation between circadian sleep dysfunction and ASD. In particular, circadian sleep dysrhythmicity may predispose to develop ASD symptoms and vice versa within a self-reinforcing feedback loop. By targeting sleep disturbances and circadian sleep dysrhythmicity, we may improve treatment strategies for both children and adults with ASD.»...

<< Sommaire
ncbi.nlm.nih

Benefits of medical clowning in the treatment of young children with autism spectrum disorder. - PubMed - NCBI 28/06/2019

«Abstract We investigated the contribution of group therapy delivered by a medical clown to young children diagnosed with autism spectrum disorder (ASD). So far, scientific publications regarding medical clowning focus on general health advantages. The current study is the first controlled research examining the use of medical clowning in the therapy for children with ASD. Twenty-four children aged 2-6 years old with ASD enrolled in our special education intensive program were examined before and after group sessions with clown intervention (CI) and other intervention (OI). We tested stereotypic behaviors, verbal expression, play reciprocity, and social smiles. Data was collected during 12 weeks of intervention, and the trajectory of change was evaluated in addition to the pre-/post-intervention.Conclusion: improvement over time in all measures: Significant increase in word production, play reciprocity, and amount of social smiles during CI as compared with OI. We also found a reduction in frequency of stereotypic behaviors during and following CI as compared with before CI. These preliminary results indicate that medical clowning may be beneficial for young children with ASD, since it promotes communication and social reciprocity in a fun and lively interventional setting. What is Known: ...¢ Many therapies are used and proven as efficacious interventions for children with ASD. ...¢ So far, medical clowning was not tested as an intervention or therapy for ASD. What is New: ...¢ Medical clowning sessions with children with ASD elicited enhanced communication during the interventions as compared with other interventions. ...¢ Medical clowning sessions contributed to a decrease in frequency of stereotypic movements over time, in children with ASD.»...

<< Sommaire
ncbi.nlm.nih