L'essentiel sur "Autisme et Inclusion"

Help us | Aidez-nous

Thu Aug 11 17:30:03 CEST 2022 France - It's time to Stand Up! For inclusion
11/08/22 PCH Question n°727 - Assemblee nationale [questions.assemblee-nationale]
02/08/22 Une etude propose une nouvelle methode pour accelerer l'apprentissage et ameliorer les capacites des personnes autistes [www-news--medical-net.translate]
01/08/22 Indre : un collectif de parents d'enfants handicapes se bat pour obtenir plus d'aides [francebleu]
01/07/22 Affichages obligatoires : vous devez les actualiser ! | Editions Tissot [editions-tissot]
30/06/22 Autisme : le Conseil d'Etat dit non a des asso de psy [informations.handicap]
29/06/22 Meet the company trying precision medicine for autism | Spectrum | Autism Research News [spectrumnews]
26/06/22 Scientists Detect Intriguing Differences in The Eyes of Children With Autism And ADHD [sciencealert]
17/06/22 Artificial neural networks model face processing in autism | MIT News | Massachusetts Institute of Technology [news.mit]
11/06/22 Jouer de la batterie, le remede contre l'autisme ! [pourquoidocteur]
03/06/22 Genetic correlates of phenotypic heterogeneity in autism | Nature Genetics [nature]
26/05/22 Changes in brain's visual areas in infancy may precede autism diagnosis | National Institutes of Health (NIH) [nih]
18/05/22 Fever doesn't ease challenging traits in most autistic children | Spectrum | Autism Research News [spectrumnews]
13/05/22 Rente familiale et soupcons de maltraitances : « Grand Lieu », le centre d'accueil pour handicapes qui interesse la justice [lemonde]

PCH Question n°727 - Assemblee nationale 11/08/2022

«Question publiée au JO le : 09/08/2022 page : 3753 Texte de la question M. Jean-Jacques Gaultier attire l'attention de M. le ministre des solidarités, de l'autonomie et des personnes handicapées sur l'accès aux dispositifs de compensation du handicap aux personnes en situation de handicap psychique. La reconnaissance du handicap psychique est inscrite dans la loi depuis 2005. Cependant, l'accès aux dispositifs de compensation et notamment aux aides humaines reste très difficile à obtenir et demande parfois plusieurs années. Seulement 7 % des personnes concernées perçoivent la prestation de compensation du handicap. Il lui demande en conséquence que les dispositifs de compensation du handicap soient accessibles aux personnes en fonction de leurs besoins.»...

<< Sommaire
questions.assemblee-nationale

PCH Question n°727 - Assemblee nationale 11/08/2022

«Question publiée au JO le : 09/08/2022 page : 3753 Texte de la question M. Jean-Jacques Gaultier attire l'attention de M. le ministre des solidarités, de l'autonomie et des personnes handicapées sur l'accès aux dispositifs de compensation du handicap aux personnes en situation de handicap psychique. La reconnaissance du handicap psychique est inscrite dans la loi depuis 2005. Cependant, l'accès aux dispositifs de compensation et notamment aux aides humaines reste très difficile à obtenir et demande parfois plusieurs années. Seulement 7 % des personnes concernées perçoivent la prestation de compensation du handicap. Il lui demande en conséquence que les dispositifs de compensation du handicap soient accessibles aux personnes en fonction de leurs besoins.»...

<< Sommaire
questions.assemblee-nationale

Une etude propose une nouvelle methode pour accelerer l'apprentissage et ameliorer les capacites des personnes autistes 02/08/2022

«Une nouvelle étude de l'Université de Tel Aviv propose une nouvelle méthode d'apprentissage pour les personnes autistes qui pourrait accélérer le processus d'apprentissage et même améliorer considérablement les capacités en termes de perception visuelle. Selon les chercheurs, l'amélioration de la capacité perceptive des personnes autistes est souvent un défi, qui nécessite généralement une formation longue et fastidieuse, ainsi que des défis d'apprentissage supplémentaires qui caractérisent l'autisme, comme la capacité de généraliser l'apprentissage à de nouvelles situations. La nouvelle méthode proposée par les chercheurs repose sur l'utilisation de "flashs mémoires", qui consistent à exposer pendant quelques secondes une personne à une tâche déjà apprise. Par rapport à la pratique pédagogique standard qui renforce la durée et la répétition de nouvelles compétences, la nouvelle méthode a réussi à améliorer à la fois les capacités de perception visuelle et la généralisation de l'apprentissage - c'est-à-dire exceller dans une tâche similaire dans des conditions qu'ils n'avaient pas apprises auparavant - pour personnes autistes.»...

<< Sommaire
www-news--medical-net.translate

Une etude propose une nouvelle methode pour accelerer l'apprentissage et ameliorer les capacites des personnes autistes 02/08/2022

«Une nouvelle étude de l'Université de Tel Aviv propose une nouvelle méthode d'apprentissage pour les personnes autistes qui pourrait accélérer le processus d'apprentissage et même améliorer considérablement les capacités en termes de perception visuelle. Selon les chercheurs, l'amélioration de la capacité perceptive des personnes autistes est souvent un défi, qui nécessite généralement une formation longue et fastidieuse, ainsi que des défis d'apprentissage supplémentaires qui caractérisent l'autisme, comme la capacité de généraliser l'apprentissage à de nouvelles situations. La nouvelle méthode proposée par les chercheurs repose sur l'utilisation de "flashs mémoires", qui consistent à exposer pendant quelques secondes une personne à une tâche déjà apprise. Par rapport à la pratique pédagogique standard qui renforce la durée et la répétition de nouvelles compétences, la nouvelle méthode a réussi à améliorer à la fois les capacités de perception visuelle et la généralisation de l'apprentissage - c'est-à-dire exceller dans une tâche similaire dans des conditions qu'ils n'avaient pas apprises auparavant - pour personnes autistes.»...

<< Sommaire
www-news--medical-net.translate

Indre : un collectif de parents d'enfants handicapes se bat pour obtenir plus d'aides 01/08/2022

«Le collectif des parents d'enfants handicapés de l'Indre accuse la Maison départementale des personnes handicapées de ne pas octroyer aux familles les allocations nécessaires pour leur permettre de financer tous les soins. La MDPH assure de son côté respecter un cadre légal strict. Le collectif des parents d'enfants handicapés de l'Indre demande des procédures et des aides plus adaptées à leurs besoins. Le collectif des parents d'enfants handicapés de l'Indre demande des procédures et des aides plus adaptées à leurs besoins. © Radio France - Manon Derdevet Ils se mobilisent pour demander davantage d'aides pour accompagner leurs enfants en situation de handicap. Des parents de l'Indre ont crée un collectif pour dénoncer le fonctionnement de la Maison Départementale pour les Personnes Handicapées (MDPH). Selon eux l'organisme chargé d'accompagner les personnes en situation de handicap et leurs familles octroie des financements largement inférieurs aux besoins des enfants. Certaines familles affirment devoir renoncer à certains soins. La MDPH se défend et assure respecter la loi.»
[...]
«Des soins annulés, faute de financement suffisant Nathalie*, la mère d'un garçon autiste et avec des troubles neurologiques, dénonce une situation intenable. "Un enfant qui a besoin de soin en ergothérapie ou alors un psychologue, il faut un budget de 200 à 205 euros par mois aux familles et elles ne sont pas aidées financièrement par la MDPH alors que les compléments servent à ça, aider à palier aux frais obligatoires pour la santé des enfants pour leur évolution. Les familles sont dans des difficultés pas possibles", dénonce-t-elle. Le collectif dénonce aussi des démarches administratives très lourdes, et chronophages ainsi que des inégalités de traitements d'un départements à l'autre. "Avec un enfant autiste, on me dit que je peux travailler en temps plein" Certaines familles disent aussi avoir beaucoup de mal à obtenir la reconnaissance et les financements nécessaires pour s'occuper à plein temps de leur enfant handicapé ou polyhandicapé. "Avec un enfant autiste, on me dit que je peux travailler en temps plein. C'est le cas de plusieurs familles", assure Sandra*, une maman. Une autre membre raconte n'avoir reçu que quelques centaines d'euros d'aide pour financer le fauteuil roulant de son enfant polyhandicapé. Des décisions "définies par des textes légaux" selon la MDPH Lydie Lacou, la présidente de la Maisons départementales des personnes handicapées de l'Indre, entend les difficultés de ces familles mais elle assure que ces allocations et prestations dépendent d'un cadre légal strict. "La MDPH ne décide pas comme ça d'attribuer ou de ne pas attribuer, c'est quelque chose de très définit", explique-t-elle. La décision est prise par une commission spécifique "dont la composition est fixée par la loi. Il y a 23 membres dont 11 sont issus des associations représentatives de personnes en situation de handicap", rappelle Lydie Lacou. "Les décisions sont définies par des textes légaux et réglementaires et ceci s'impose partout en France", »...

<< Sommaire
francebleu

Affichages obligatoires : vous devez les actualiser ! | Editions Tissot 01/07/2022

«La loi renforçant la protection des lanceurs d’alerte modifie vos obligations d’affichage à compter du 1er septembre 2022. Affichages obligatoires : quelles sont vos obligations ? Quelle que soit la taille de votre entreprise, certaines informations doivent impérativement être affichées ou diffusées sur votre lieu de travail. Il s'agit notamment : de certaines coordonnées : inspection du travail, médecin du travail, etc. ; de règles de sécurité : modalités d'accès et de consultation du document unique d'évaluation des risques, interdiction de fumer par exemple ; ou encore de règles générales du droit du travail : par exemple les horaires collectifs de travail. Attention Le Code du travail et le Code pénal prévoient des peines de 450 euros jusqu' à 10 000 euros (30 000 euros en cas de récidive) et 1 an d'emprisonnement en cas d'absence d'affichage.»...

<< Sommaire
editions-tissot

Autisme : le Conseil d'Etat dit non a des asso de psy 30/06/2022


«Pas de place pour la psychanalyse et autres méthodes non conformes au sein des plateformes autisme ? Le Conseil d'Etat a tranché le 13 juin 2022 (décision en lien ci-dessous). Il rejette les trois requêtes déposées par différents représentants des psychologues dans le cadre de leur intervention au sein des plateformes de repérage et d'intervention précoce dédiés aux enfants présentant un trouble du neurodéveloppement (plateformes de coordination et d'orientation PCO TND). Les « sages »* valident ainsi exclusivement les méthodes recommandées par la Haute autorité de santé (HAS).» [...]
«Le respect des bonnes pratiques Ces « interventions structurées » visent à mobiliser les compétences cognitives, comportementales et émotionnelles de l'enfant pour soutenir son développement dans plusieurs domaines (interactions sociales, émotions, comportements adaptatifs, communication et langage). Elles s'appuient sur des thérapies cognitivo-comportementales, de la remédiation neuropsychologique et cognitive et de la psychoéducation. Une liste non exhaustive de programmes est inscrite en annexe, qui doit être « réactualisée périodiquement en fonction de l'évolution des connaissances scientifiques, des recommandations et des outils ». « Dans un passé pas si lointain, les personnes autistes et leurs familles ont connu des interventions inadaptées, voire maltraitantes, aboutissant souvent à des pertes de chance, poursuit Claire Compagnon. En rejetant la demande d'annulation de l'arrêté du 10 mars 2021, le Conseil d'Etat vient renforcer cette exigence d'une politique publique sans aucune ambiguïté. » Elle entend « poursuivre (les) collaborations avec les représentants des psychologues », dont les familles et enfants ont « besoin », et qui, pour « beaucoup, sont aujourd'hui engagés dans ces coopérations avec les PCO-TND dans le respect des bonnes pratiques. » »...

<< Sommaire
informations.handicap

Meet the company trying precision medicine for autism | Spectrum | Autism Research News 29/06/2022

«Swiss biotech Stalicla hopes to bring precision medicine to autism. Experts praise efforts to identify autism subgroups, but evidence to support the company's claims has yet to be seen.»...

<< Sommaire
spectrumnews

Scientists Detect Intriguing Differences in The Eyes of Children With Autism And ADHD 26/06/2022

«When it comes to neurodevelopmental conditions like Attention Deficit Hyperactivity Disorder (ADHD) and Autism Spectrum Disorder (ASD), the earlier and more accurate the diagnosis the better - it means more time for treatment and symptom management, and often a diagnosis provides people with a far better understanding of themselves. Skip advert However, ADHD and ASD - like many mental disorders - require criteria to be diagnosed, and exist on a nuanced spectrum. There's no one test that can identify what's going on. New research suggests a potentially speedy, reliable alternative for detecting signs of these conditions: an eye test. Scientists have been able to use a test called an electroretinogram (ERG), which measures the electrical activity of the retina in response to light, to detect different patterns of activity in those with ADHD and ASD. "ASD and ADHD are the most common neurodevelopmental disorders diagnosed in childhood," says research optometrist Paul Constable, from Flinders University in Australia. "But as they often share similar traits, making diagnoses for both conditions can be lengthy and complicated." "Our research aims to improve this. By exploring how signals in the retina react to light stimuli, we hope to develop more accurate and earlier diagnoses for different neurodevelopmental conditions."»...

<< Sommaire
sciencealert

Artificial neural networks model face processing in autism | MIT News | Massachusetts Institute of Technology 17/06/2022

«Many of us easily recognize emotions expressed in others' faces. A smile may mean happiness, while a frown may indicate anger. Autistic people often have a more difficult time with this task. It's unclear why. But new research, published June 15 in The Journal of Neuroscience, sheds light on the inner workings of the brain to suggest an answer. And it does so using a tool that opens new pathways to modeling the computation in our heads: artificial intelligence.Researchers have primarily suggested two brain areas where the differences might lie. A region on the side of the primate (including human) brain called the inferior temporal (IT) cortex contributes to facial recognition. Meanwhile, a deeper region called the amygdala receives input from the IT cortex and other sources and helps process emotions.Kohitij Kar, a research scientist in the lab of MIT Professor James DiCarlo, hoped to zero in on the answer. (DiCarlo, the Peter de Florez Professor in the Department of Brain and Cognitive Sciences, is a member of the McGovern Institute for Brain Research and director of MIT's Quest for Intelligence.) Finally, Kar trained separate neural networks to match the judgments of neurotypical controls and autistic adults. He looked at the strengths or “weights” of the connections between the final layers and the decision nodes. The weights in the network matching autistic adults, both the positive or “excitatory” and negative or “inhibitory” weights, were weaker than in the network matching neurotypical controls. This suggests that sensory neural connections in autistic adults might be noisy or inefficient.»
[...]
«Noisy networks Finally, Kar trained separate neural networks to match the judgments of neurotypical controls and autistic adults. He looked at the strengths or “weights” of the connections between the final layers and the decision nodes. The weights in the network matching autistic adults, both the positive or “excitatory” and negative or “inhibitory” weights, were weaker than in the network matching neurotypical controls. This suggests that sensory neural connections in autistic adults might be noisy or inefficient. To further test the noise hypothesis, which is popular in the field, Kar added various levels of fluctuation to the activity of the final layer in the network modeling autistic adults. Within a certain range, added noise greatly increased the similarity between its performance and that of the autistic adults. Adding noise to the control network did much less to improve its similarity to the control participants. This further suggest that sensory perception in autistic people may be the result of a so-called “noisy” brain. »...

<< Sommaire
news.mit

Artificial neural networks model face processing in autism | MIT News | Massachusetts Institute of Technology 17/06/2022

«Many of us easily recognize emotions expressed in others' faces. A smile may mean happiness, while a frown may indicate anger. Autistic people often have a more difficult time with this task. It's unclear why. But new research, published June 15 in The Journal of Neuroscience, sheds light on the inner workings of the brain to suggest an answer. And it does so using a tool that opens new pathways to modeling the computation in our heads: artificial intelligence.Researchers have primarily suggested two brain areas where the differences might lie. A region on the side of the primate (including human) brain called the inferior temporal (IT) cortex contributes to facial recognition. Meanwhile, a deeper region called the amygdala receives input from the IT cortex and other sources and helps process emotions.Kohitij Kar, a research scientist in the lab of MIT Professor James DiCarlo, hoped to zero in on the answer. (DiCarlo, the Peter de Florez Professor in the Department of Brain and Cognitive Sciences, is a member of the McGovern Institute for Brain Research and director of MIT's Quest for Intelligence.) Finally, Kar trained separate neural networks to match the judgments of neurotypical controls and autistic adults. He looked at the strengths or “weights” of the connections between the final layers and the decision nodes. The weights in the network matching autistic adults, both the positive or “excitatory” and negative or “inhibitory” weights, were weaker than in the network matching neurotypical controls. This suggests that sensory neural connections in autistic adults might be noisy or inefficient.»
[...]
«Noisy networks Finally, Kar trained separate neural networks to match the judgments of neurotypical controls and autistic adults. He looked at the strengths or “weights” of the connections between the final layers and the decision nodes. The weights in the network matching autistic adults, both the positive or “excitatory” and negative or “inhibitory” weights, were weaker than in the network matching neurotypical controls. This suggests that sensory neural connections in autistic adults might be noisy or inefficient. To further test the noise hypothesis, which is popular in the field, Kar added various levels of fluctuation to the activity of the final layer in the network modeling autistic adults. Within a certain range, added noise greatly increased the similarity between its performance and that of the autistic adults. Adding noise to the control network did much less to improve its similarity to the control participants. This further suggest that sensory perception in autistic people may be the result of a so-called “noisy” brain. »...

<< Sommaire
news.mit

Jouer de la batterie, le remede contre l'autisme ! 11/06/2022

«De précédentes recherches ont démontré le rôle positif que l'apprentissage de la batterie peut jouer dans l'amélioration des résultats comportementaux des enfants et des adolescents présentant des difficultés émotionnelles et comportementales. Cependant, à ce jour, aucune de ces études n'a exploré comment ces changements comportementaux se traduisent au niveau neuronal", ont indiqué des chercheurs du Kings College London (Royaume-Uni). Pour déterminer l'impact de la pratique de la batterie sur le comportement et les fonctions cérébrales de jeunes autistes, les scientifiques ont décidé de réaliser une étude parue dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS) le 31 mai. Pour mener à bien leurs travaux, les auteurs ont recruté 36 adolescents autistes n'ayant jamais joué de cet instrument auparavant. Ces derniers ont été divisés en deux groupes.»
[...]
«Des changements neuronaux et comportementaux grâce à la pratique d’un instrument à percussion D’après les recherches, l'amélioration des performances à la batterie était associée à une réduction significative de l'hyperactivité et l'inattention chez les adolescents autistes. Selon l’équipe, les résultats de l'IRM ont démontré une connectivité fonctionnelle accrue dans les zones du cerveau responsables du contrôle inhibiteur, du suivi des résultats de l'action et de l'autorégulation. Les analyses ont révélé une connectivité fonctionnelle accrue dans le gyrus frontal inférieur droit et le cortex préfrontal dorsolatéral droit. "Il est maintenant clair que les activités, comme la pratique de la batterie, sont particulièrement pertinentes dans le contexte des troubles du spectre autistique", a déclaré Marie-Stephanie Cahart, auteure de l’étude, dans un communiqué. La chercheuse a souligné que la percussion met l'accent sur la synchronisation, la coordination œil-main et la nécessité de surveiller et de corriger continuellement les erreurs, ce qui renforce les capacités d'attention, d'inhibition et de réflexion qui sont essentielles aux "résultats sociaux et au bien-être physique et mental". "Les activités de percussion sont également agréables et accessibles à tous, quels que soient l'origine ethnique, l'âge et les antécédents musicaux. Plus important encore, elles offrent un moyen non verbal de s'exprimer, ce qui les rend particulièrement adaptées au contexte des troubles du spectre autistique", a-t-elle ajouté. »...

<< Sommaire
pourquoidocteur

Genetic correlates of phenotypic heterogeneity in autism | Nature Genetics 03/06/2022

«Abstract The substantial phenotypic heterogeneity in autism limits our understanding of its genetic etiology. To address this gap, here we investigated genetic differences between autistic individuals (nmax=12,893) based on core and associated features of autism, co-occurring developmental disabilities and sex. We conducted a comprehensive factor analysis of core autism features in autistic individuals and identified six factors. Common genetic variants were associated with the core factors, but de novo variants were not. We found that higher autism polygenic scores (PGS) were associated with lower likelihood of co-occurring developmental disabilities in autistic individuals. Furthermore, in autistic individuals without co-occurring intellectual disability (ID), autism PGS are overinherited by autistic females compared to males. Finally, we observed higher SNP heritability for autistic males and for autistic individuals without ID. Deeper phenotypic characterization will be critical in determining how the complex underlying genetics shape cognition, behavior and co-occurring conditions in autism.»...

<< Sommaire
nature

Changes in brain's visual areas in infancy may precede autism diagnosis | National Institutes of Health (NIH) 26/05/2022

«Infants who were diagnosed with autism spectrum disorder (ASD) at 24 months old had differences in the visual processing areas of the brain that were apparent at 6 months old, according to a study funded by the National Institutes of Health. The researchers theorized that disruption in visual processing could interfere with how infants see the world around them, changing how they interact with and learn from caregivers and their environment. These early changes could affect further brain development and play a role in ASD symptoms. The study was conducted by Jessica Girault, Ph.D., of the University of North Carolina School of Medicine, Chapel Hill, and colleagues. It appears in the American Journal of Psychiatry.»...

<< Sommaire
nih

Fever doesn't ease challenging traits in most autistic children | Spectrum | Autism Research News 18/05/2022

«Most autistic children, like their non-autistic peers, become less social, less communicative and more irritable when they have a fever, according to a new unpublished study. Researchers presented the findings 12 May at the 2022 International Society for Autism Research annual meeting. (Links to abstracts may work only for registered conference attendees.) Although sick children are often tired and grumpy, anecdotal reports have suggested that fever eases behavioral difficulties in some autistic children. As much as 17 percent of autistic children become calmer and more social when they have a fever, according to one 2017 study. But that study may have been biased toward finding improved behaviors, says Catherine Lord, distinguished professor of psychiatry and education at the University of California, Los Angeles, who led that study as well as the new one. Participating parents knew the researchers were investigating behavioral changes during fever and may have been more inclined to perceive and report effects, she says. In the new study, Lord and her colleagues designed an app to collect data ...” in a less biased fashion ...” from 141 autistic and 103 non-autistic children between the ages of 2 and 7.»...

<< Sommaire
spectrumnews

Rente familiale et soupcons de maltraitances : « Grand Lieu », le centre d'accueil pour handicapes qui interesse la justice 13/05/2022

«Des membres de la famille de l'ancien ministre et président de région centriste Hervé Morin, bénéficient depuis vingt ans des loyers élevés versés par ce centre d'accueil pour adultes handicapés fonctionnant sur financements publics. Une enquête préliminaire a été ouverte à la suite du signalement d'une lanceuse d'alerte. Avec ses 1 580 habitants, son église et ses comices agricoles, Epaignes (Eure), entre Pont-Audemer et Lisieux, est un village tranquille, typique de la Normandie rurale. Il est surtout connu pour son ancien maire, l’actuel président de région et ancien ministre centriste Hervé Morin, qui géra cette commune, dans laquelle il est né, durant vingt ans.»
[...]
« Lorsqu’elle est embauchée, en 2019, en tant que responsable financière de l’association du Grand Lieu, Christine Baudry, qui a déjà une longue carrière dans les milieux associatifs, pense trouver les « valeurs humanistes » rappelées dans l’objet social de la structure. A la place, elle va découvrir un organisme au fonctionnement bancal et clanique. Lire aussi « Lanceur d’alerte », décryptage d’un terme en vogue « J’ai été un cheveu sur la soupe », raconte aujourd’hui cette lanceuse d’alerte qui a, depuis, quitté le foyer du Grand Lieu, et a effectué, le 8 mars, avec son avocat Me Jérôme Karsenti, un signalement au parquet des multiples dysfonctionnements observés. Loyers « astronomiques » »...

<< Sommaire
lemonde